Actualisé 02.10.2009 à 19:47

Pétrole

Le baril passe sous les 70 dollars à New York

Les prix du pétrole se sont repliés vendredi à New York. Le baril de brut est repassé sous les 70 dollars, dans un marché inquiet pour la demande d'or noir après une augmentation du chômage aux Etats-Unis.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en novembre a terminé à 69,95 dollars, en recul de 87 cents par rapport à la clôture de jeudi.

«Le rapport sur l'emploi a été décevant. Avec l'économie qui faiblit, il y a un risque d'affaiblissement de la demande» de pétrole, a expliqué Phil Flynn, de PFG Best Research.

Contrairement à Wall Street qui se remettait progressivement des pertes entraînées par la déconvenue de l'emploi américain, les prix du pétrole sont restés en net repli durant toute la séance. «Le marché s'est un peu plus inquiété à cause des stocks», a estimé Bart Melek, de BMO Capital Markets.

Le marché du pétrole est confronté à des stocks élevés aux Etats- Unis, même si les réserves se sont un peu dégonflées à Cushing, le principal terminal pétrolier américain, situé dans l'Oklahoma.

Le dernier rapport du département à l'Energie sur les stocks s'était traduit par une nette hausse des prix du baril, les investisseurs retenant surtout le recul surprise des réserves d'essence. Ainsi, le baril était monté de près de 4 dollars mercredi, une progression confirmée le lendemain par de nouveaux gains.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!