Actualisé 02.04.2013 à 23:08

Ligue des championsLe Bayern en bonne posture

Le Bayern Munich a fait un pas vers le dernier carré de la Ligue des champions. A domicile, il a battu la Juventus 2-0 en quart de finale aller grâce à des buts d'Alaba (1re) et Müller (63e).

Très solide, conquérante, avec une impressionnante solidarité - quel travail défensif effectué par les attaquants -, l'équipe de Jupp Heynckes a livré un match plein et abouti. Elle se profile de plus en plus comme un prétendant au titre suprême à Wembley le 25 mai. En face, la Juventus a plutôt déçu, se montrant inoffensive. Neuer n'a pas eu le moindre arrêt sérieux à effectuer.

Le Bayern ouvrait le score après... 25 secondes de jeu. Pirlo perdait le ballon dans l'axe au profit de Schweinsteiger, lequel décalait Alaba. De 25 mètres, le latéral autrichien expédiait un tir tendu, légèrement dévié par Vidal, qui trompait Buffon. La Juventus tentait immédiatement de réagir et connaissait un premier quart d'heure intéressant, durant lequel elle dominait et se montrait dangereuse de loin par Pirlo (11e) et Vidal (13e). Lichtsteiner se proposait sans cesse sur le flanc droit.

Mais ensuite, le Bayern prenait nettement l'ascendant. La sortie de Kroos (blessé, déchirure musculaire), remplacé par un Robben très en jambes, bonifiait la manoeuvre bavaroise. Les Allemands gagnaient les duels, écartaient le jeu et malmenaient leurs adversaires avec les dribbles de Ribéry et Robben sur les côtés. Malheureusement pour eux, ils ne parvenaient pas à concrétiser malgré plusieurs situations favorables, notamment par Robben (18e/21e/32e) et Schweinsteiger (43e).

Le scénario ne changeait guère après la pause. Buffon devait sauver devant Mandzukic (49e) puis sur un coup franc d'Alaba (55e). Le Bayern finissait quand même par obtenir la juste récompense de son emprise par Müller (63e), après un tir de Luiz Gustavo relâché par Buffon.

Les Italiens auront une tâche difficile au retour. Remonter deux buts au Bayern s'annonce ardu, d'autant plus que les Turinois seront privés de Vidal et Lichtsteiner, suspendus. Le Suisse a écopé d'un carton jaune bien sévère pour simulation à la 76e. Pour sa part, Shaqiri est entré en jeu à la 93e et a donc foulé la pelouse durant quelques secondes seulement. (ats)

Déclarations

Antonio Conte (entraîneur de la Juventus, au micro de Sky Sport): «Nous avons joué contre un adversaire très fort, un des favoris, ce n'est pas une surprise pour nous. C'est une équipe très forte au plan individuel, mais aussi structurée, et très forte physiquement. Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs, au retour il faudra donner 100%. Nous sommes battus par plus fort que nous, mais vu que nous revenons à ce niveau, nous avons besoin de comprendre à quelle distance nous sommes encore de ces équipes là. Nous apprenons, nous avons du travail, nous allons retourner au travail pour nous améliorer.»

Gianluigi Buffon (gardien de la Juventus, au micro de Sky Sport): «On savait qu'on allait jouer contre une grande équipe, nous aussi nous avions des certitudes, mais ce soir il n'y a rien à dire, ils ont largement mérité la victoire, ça fait mal mais c'est comme ça. Sur le premier but, la balle d'Alaba est déviée par Arturo (Vidal) et m'a pris en contre-pied... L'adversaire a été meilleur que nous ce soir, sous leur pression on a eu moins de lucidité. Nous avons joué comme nous savons, mais ça n'a pas suffit.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!