Le Bayern Munich menace de quitter le G14
Actualisé

Le Bayern Munich menace de quitter le G14

Le Bayern Munich est «très mécontent de l'évolution du G14» et pourrait quitter à terme le groupement des 18 clubs les plus riches d'Europe «où chacun ne pense qu'à lui».

Cest ce qu'a annoncé dans le magazine allemand Kicker le N.2 du club allemand de football, Karl-Heinz Rummenigge.

«Dans ces conditions, nous allons étudier s'il est encore sensé de rester au sein du G14, a déclaré l'ancien attaquant international. Nous n'avons pas envie de nous occuper de ces choses et de nous impliquer pour une autre année s'il en ressort si peu de choses».

Selon Rummenigge, c'est «le sens et l'avenir du G14» qui est en question, alors que le groupe ne fait pas assez pour le football.

«Il n'y a aucune communication avec la Fifa ou l'UEFA, il n'y a actuellement pas assez de projets communs», explique le président de la section football du Bayern. Le plus grave est que le G14 «n'a pas réussi à expliquer ses objectifs et ses activités au public: qu'il n'est pas qu'une simple institution de financiers».

Par ailleurs, selon Rummenigge, il n'y a pas de solidarité entre les membres du G14. «Chacun ne pense qu'à lui. Je le dis clairement, (le président du Real Madrid Ramon) Calderon et ses collègues jouent individuels, comme les Italiens et les Anglais. C'est l'égoïsme pur qui règne dans le football», dit-il.

«Depuis que les Abramovitch, Berlusconi et autres Moratti sont au pouvoir, le football est dans une situation vraiment pourrie», lance le dirigeant bavarois.

Il plaide notamment pour une limitation générale des salaires, pour une centralisation européenne des négociations sur les droits de diffusion télévisée et pour que l'Union européenne (UE) «stoppe les excès d'un Abramovitch ou des télévisions». (ap)

Ton opinion