Bundesliga - 12e journée: Le Bayern Munich se replace
Actualisé

Bundesliga - 12e journéeLe Bayern Munich se replace

Le Bayern Munich s'est replacé à la 6e place du Championnat après son succès devant Nuremberg (3-0) dimanche, mais les Bavarois accusent toujours douze points de retard sur Dortmund.

Les joueurs du Bayern sont soulagés, ils remontent à une 6e place, plus conforme à leur standing.

Les joueurs du Bayern sont soulagés, ils remontent à une 6e place, plus conforme à leur standing.

Après son nul rageant à Mönchengladbach (3-3), le Bayern avait un peu d'appréhension avant d'affronter un adversaire qui ne s'est pourtant plus imposé à Munich depuis 18 ans, mais qui restait sur trois victoires de suite en Championnat.

C'est dire si le Bayern est tombé bien bas en ce début de saison, mais Mario Gomez l'a vite rassuré en ouvrant la marque dès la 10e minute.

L'international allemand, plus onéreux transfert de l'histoire de la Bundesliga, joue un rôle capital dans le renouveau de son club en l'absence de Miroslav Klose, Ivica Olic et Arjen Robben.

Mais il ne peut pas empêcher, seul, ses coéquipiers de retomber dans leurs travers comme en début de seconde période où Nuremberg a bien failli égaliser par Schiebert (54, 56).

Le Bayern tenait bon et assénait le but du KO sur pénalty grâce à Philipp Lahm (57) à la grande joie des spectateurs de l'Allianz-Arena qui saluait dix minutes plus tard le retour de Franck Ribéry après huit semaines d'absence.

Le Français offrait sur corner le 3-0 à Gomez qui portait à sept buts son total de la saison en Bundesliga en l'espace de quatre matches.

Avec l'efficacité de Gomez --qui a raté un pénalty en fin de match-- et le retour de Ribéry, le Bayern, opposé le week-end prochain au Bayer Leverkusen (2e) garde espoir.

Mais il est encore devancé par des équipes surprise comme Fribourg, 4e après son succès à Hoffenheim (1-0), et Mayence qui, 3e, a perdu de sa superbe avec une troisième défaite de suite samedi contre Hanovre (1-0).

Le club qui inquiète Louis van Gaal et ses joueurs s'appelle Dortmund qui a surclassé Hambourg (2-0) en match avancé vendredi et a remporté sa 10e victoire en douze matches, ce que seul le Bayern avait réussi à faire jusque là.

Le club de la Ruhr qui n'a plus rien gagné depuis son titre de champion en 2002, semble évoluer sur une autre planète avec son effectif de 23 ans de moyenne d'âge et sa confiance inoxydable.

Les buts du Bayern:

(afp)

Ton opinion