Ligue des Champions: Le Bayern qualifié, des regrets pour l'OM
Actualisé

Ligue des ChampionsLe Bayern qualifié, des regrets pour l'OM

Le Bayern Munich s'est qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des champions grâce à sa victoire 3 à 1 mardi sur le terrain de la Juventus de Turin, éliminant du même coup l'équipe italienne.

Le Bayern Munich a attendu le bon match pour livrer sa meilleure performance de la saison. A Turin (groupe A), les Bavarois ont battu la Juventus 4-1 pour assurer leur qualification pour les 8es de finale de la Ligue des Champions.

Ce succès ne souffre aucune discussion. Malgré l'ouverture du score des Piémontais sur une volée de Trezeguet (19e) et l'absence de leurs deux meilleurs éléments au coup d'envoi, Ribéry et Robben, les Bavarois ont exercé une domination sans partage sur cette rencontre. Trois jours après une victoire de prestige contre l'Inter Milan, la Juventus n'a pas pu masquer des lacunes criardes. Cette déroute sera peut-être celle de trop pour l'entraîneur Ciro Ferrera.

La réussite de Trezeget n'a pas désarçonné un Bayern qui aurait pu ouvrir le score à la 12e avec une tête d'Olic sur le poteau. Les Bavarois égalisaient à la 29e sur un penalty transformé par le gardien Butt après une faute de Caceres sur Olic.

Intenable, le Croate inscrivait le 2-1 à la 52e sur un renvoi de Buffon après une tête de Gomez. Privée de Chiellini, la défense piémontaise fut dépassée dans le jeu aérien. C'est d'ailleurs sur une balle arrêtée qu'elle pliait une troisième fois avec la réussite de Gomez à la 83e qui déviait une reprise de Van Buyten. Tymoshchuk scellait le score à la 93e pour enfoncer encore davantage la Juventus dont les tifosi, dégoûtés, scandaient le nom de Luciano Moggi, l'ancien directeur sportif banni il y a trois ans pour avoir truqué des matches.

L'OM s'incline 3-1

Le miracle espéré par les thuriféraires de l'OM n'a pas eu lieu: Marseille, qui devait absolument gagner contre Real Madrid, s'est incliné 3-1 face aux Espagnols et évoluera donc en Europa League dès février, alors que le Real partira à la conquête d'une 10e Ligue des champions.

Dès la 5e, Cristiano Ronaldo ouvrait la marque pour le Real sur un coup franc extraordinaire de plus de 30 mètres sur lequel Mandanda était impuissant. Mais les Phocéens ne se laissaient pas abattre: ils égalisaient par Lucho (11e). La partie, très engagée à l'image d'un choc tête contre tête entre Niang et Pepe, était émaillée de duels à la limite de la régularité. Le Real frôlait le 2-1 à la 28e, sur une tête de Ronaldo renvoyée par le poteau.

Après la pause, les Madrilènes dominaient les débats. Mandanda sauvait deux fois devant Marcelo, avant de céder sur un essai d'Albiol, monté sur un corner (60e). Lucho manquait peu après l'occasion d'égaliser en expédiant un penalty sur la transversale. En contre, Ronaldo enfonçait le clou (80e).

Ouverture du score par Ronaldo sur coup-franc$$VIDEO$$

Bordeaux en balade à Haïfa

Bordeaux, assuré de terminer en tête de du groupe A, a offert une balade à ses jeunes joueurs qui ont fait honneur à la confiance de l'entraîneur Laurent Blanc en s'imposant au Maccabi Haïfa 1-0, mardi, lors de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Les Bordelais, qui n'avaient aligné aucun titulaire habituel au coup d'envoi, ont fait la décision au cours d'une première période qu'ils ont totalement dominée. Et dès la 12e minute, un centre d'Abdu Traoré, en profitant d'une erreur défensive de Masilela, a trouvé Jussiê démarqué, dont la reprise de volée n'a laissé aucune chance au gardien israélien, Davidovitch.

Deux minutes plus tard, le Brésilien a failli doubler la mise, mais son tir a été stoppé juste devant sa ligne par le défenseur Keinan.

Bordeaux, qui a laissé ses dix habituels titulaires en Gironde en n'emmenant en Israël que 15 joueurs dont des pensionnaires de CFA (Abdoulaye Keita, Paul Lasne ou Christopher Glombard), s'est ensuite contenté de contrôler une partie de faible niveau technique.

Victime collatérale du bon parcours de Bordeaux en C1 (5 victoires, 1 nul): la disparition d'un grand d'Europe, la Juventus Turin, battue à Munich par le Bayern (4-1).

Les champions de France, tranquilles leaders de Ligue 1, peuvent passer les fêtes de fin d'année au chaud dans l'attente des 8e de finale en février-mars 2010.

Manchester United déroule, Wolfsburg cale

Déjà qualifié pour les 8e de finale, Manchester United, privé de plusieurs titulaires, s'est assuré la première place du groupe B avec une victoire pleine de réalisme (3-1) mardi à Wolfsburg, dont la première expérience en Ligue des champions a tourné court.

Pour le champion d'Allemagne, l'équation était simple: il ne devait pas faire pire que le CSKA Moscou, qui comptait 7 points comme lui mais qu'il devançait dans l'opposition particulière (3-1/1-2). Mais le CSKA a gagné à Besiktas (2-1).

Wolfsburg a eu faux sur toute la ligne. Piètre consolation, il n'a pas été ridicule face aux champions d'Angleterre privés entre autres de Wayne Rooney, Ryan Giggs et Nemanja Vidic.

En première période, aux tentatives plus ou moins dangereuses de Grafite (2), de Barzagli et Misimovic (18), au raid d'Hasabe (13) arrêté irrégulièrement dans la surface de réparation, le champion d'Angleterre n'a répondu que par une seule occasion qu'il a concrétisée de la tête par Owen (44).

De retour des vestiaires, le club du géant de l'automobile Volkswagen égalisait par son buteur-vedette Edin Dzeko (56).

A la 70e, Grafite, meilleur buteur de la Bundesliga la saison dernière, s'ouvrait le chemin du but, mais Kuszczak détournait spectaculairement son tir.

Owen dissipait les derniers espoirs allemands, avec deux buts (83 et 9O&1) et envoyait les Loups se faire les dents sur l'ordinaire de l'Europa League.

Chelsea et Drogba tenus en échec par Nicosie

Chelsea, déjà qualifié et assuré de terminer en tête du groupe D, a concédé le nul à domicile (2-2) face à une courageuse équipe d'Apoël Nicosie, malgré un nouveau but de son attaquant vedette Didier Drogba, mardi, lors de la dernière journée des poules de Ligue des champions. Le leader du Championnat d'Angleterre a même été mené au score après avoir été cueilli à froid dès la 6e minute à Stamford Bridge par un but de Zewlakow qui reprenait de près un centre à ras de terre de Charalambides, monté côté gauche.

Mais la stupeur n'a duré que 12 minutes, le temps pour Essien d'égaliser d'une belle frappe des 25 m, plein axe. Sur leur lancée, les Blues ont pris l'avantage par l'inévitable Drogba (26e), qui a réussi son troisième but en C1 de la saison. Servi par une passe en retrait de Zhirkov, l'attaquant ivoirien, d'une reprise limpide du pied gauche, n'a laissé aucune chance au gardien chypriote Chiotis.

Apoël n'a pourtant rien lâché et a été récompensé en égalisant à trois minutes de la fin du match par Mirosavljevic.

Chelsea termine la phase de poule avec un bilan nettement satisfaisant: quatre victoires, deux nuls, 11 buts marqués contre quatre encaissés.

Les Blues peuvent préparer avec sérénité la réception d'Everton, samedi, lors de la 16e journée de Premier League, avant la reprise de la campagne européenne en février.

Porto plie la rencontre dès le premier quart d'heure

Dans le groupe où tout était déjà joué, Porto, déjà qualifié, n'a pas traîné. Un petit but de Bruno Alves (2e), suivi du 3e de Falcao (14e) dans l'épreuve, a suffi, avant que Hulk ne scelle la marque.

Assurés de la 1re place, les Anglais de Chelsea, avec une moitié d'équipe inexpérimentée, ont quant à eux mis le même délai pour se régler que Porto pour crucifier un peu plus l'Atletico. Dans l'intervalle, Zewlakow a cru qualifier l'Apoël pour la Ligue Europa en ouvrant la marque (6e). Mais Drogba et Essien ne l'entendaient pas ainsi, permettant à Chelsea de virer en tête à la pause. L'égalisation de Mirosavljevic permet à Nicosie, finalement 4e, de relever la tête.

(ats/afp)

Ligue des champions - 1re phase: les qualifiés et les éliminés

Le Real Madrid, le Bayern Munich, le CSKA Moscou et le Milan AC rejoignent mardi les équipes déjà qualifiées pour les 8e de finale de la Ligue des champions à l'issue de la 6e et dernière journée de la phase de groupes.

Se qualifient mardi pour les 8e de finale:

Groupe A: Bayern Munich (GER)

Groupe B: CSKA Moscou (RUS)

Groupe C: Real Madrid (ESP), Milan AC (ITA)

Se qualifient mardi pour la Ligue Europa:

Groupe A: Juventus Turin (ITA)

Groupe B: Wolfsburg (GER)

Groupe C: Marseille (FRA)

Groupe D: Atletico Madrid (ESP)

Sont éliminés mardi des Coupes d'Europe:

Groupe B: Besiktas (TUR)

Groupe D: Apoël Nicosie (CHY)

Déjà qualifiés pour les 8e de finale:

Groupe A: Bordeaux (FRA)

Groupe B: Manchester United (ENG)

Groupe D: Chelsea (ENG), Porto (POR)

Groupe E: Fiorentina (ITA), Lyon (FRA)

Groupe G: FC Séville (ESP)

Groupe H: Arsenal (ENG)

Déjà éliminés des Coupes d'Europe:

Groupe A: Maccabi Haïfa (ISR)

Groupe C: Zurich (SUI)

Groupe E: Debrecen (HUN)

Groupe G: Glasgow Rangers (SCO)

(afp)

Ton opinion