Football – Le Bayern se relève, Dortmund et Fribourg suivent
Actualisé

FootballLe Bayern se relève, Dortmund et Fribourg suivent

Corrigé en Coupe mercredi, le Bayern Munich a bien réagi face à l’Union Berlin (5-2). Ses deux principaux poursuivants, Dortmund et Fribourg, se sont également imposés ce samedi.

Kingsley Coman a inscrit le quatrième but du Bayern.

Kingsley Coman a inscrit le quatrième but du Bayern.

AFP

Le Bayern Munich s'est bien relevé de la claque subie à Mönchengladbach (0-5) en Coupe d'Allemagne cette semaine. Les Bavarois se sont imposés facilement face à l'Union Berlin d’Urs Fischer (5-2) et demeurent intouchables en Bundesliga, suivis de près par Dortmund et Fribourg, également vainqueurs lors de la 10e journée, samedi.

Et qui d'autre que Robert Lewandowski pour mettre le «Rekordmeister» sur les bons rails? Le meilleur buteur de Bundesliga a transformé un penalty (15e) obtenu après que le bras de Jaeckel a contré une tentative de Leroy Sané. Le Polonais a ensuite ajusté le gardien berlinois d'une frappe imparable sur un coup franc à 25 mètres joué à trois avec Joshua Kimmich et Thomas Müller. À l'heure de jeu, Coman a lui aussi participé à la fête en inscrivant un but d'ailier pur: à pleine vitesse, il a crocheté son vis-à-vis sur la droite avant d'envoyer un missile au premier poteau.

Seule ombre au tableau, la sortie sur blessure du défenseur international Lucas Hernandez, qui a reçu «un coup sous le genou» selon l'entraîneur adjoint du Bayern, Dino Toppmöller. Il est incertain pour la réception du Benfica Lisbonne en Ligue des champions mardi.

Dortmund suit le rythme

Le Borussia Dortmund est parvenu à suivre le rythme effréné du Bayern en domptant Cologne 2-0 dans son antre. Le BVB s'est toutefois fait peur en concédant nombre d'occasions de buts, sans que Cologne ne profite de ses failles défensives.

Dortmund était toujours privé de son attaquant norvégien Erling Haaland, blessé à une hanche, et dont le retour est espéré avant la fin de l'année. Les Zurichois Gregor Kobel et Manuel Akanji étaient, eux, encore bien présents, respectivement dans les buts et en charnière centrale.

Après deux occasions de Marco Reus, maladroit dans la surface (25e) puis trop court sur un centre de Thomas Meunier (37e), c'est finalement l'international belge Thorgan Hazard qui a trouvé la faille de la tête (40e), seul dans la surface après un superbe centre de la pépite britannique Jude Bellingham (18 ans). Dortmund s'est assuré les trois points en inscrivant un deuxième but grâce à une belle tête croisée de Steffen Tigges sur corner (64e), six minutes après son entrée en jeu.

Les Jaune et Noir restent donc à un point des Bavarois, avec deux longueurs d'avance sur Fribourg, surprenant troisième.

Fribourg invaincu

Seule équipe invaincue (six victoires, quatre matches nuls) de Bundesliga, Fribourg a poursuivi son parcours de rêve en dominant 3-1 la lanterne rouge, Greuther Fürth. Fribourg n'a même pas eu à forcer, profitant d'une bourde du défenseur central Asta (20e) qui, sur un centre, a complètement manqué son intervention, trompant son propre gardien.

Maudit, Greuther Fürth a continué à faire preuve de malchance lorsque la tête du milieu de terrain fribourgeois Nicolas Höfler, sur corner, a ricoché sur son propre gardien après avoir rebondi sur le poteau (39e). Greuther Fürth a réduit le score à un quart d'heure du coup de sifflet final par Jamie Leweling (74e), sans effet sur le résultat. Fribourg a même enfoncé le clou sur penalty quelques minutes plus tard grâce à Vincenzo Grifo (79e).

À noter que le jeune attaquant argovien Nishan Burkart (21 ans), international suisse M20, a été appelé avec le groupe fribourgeois pour la première fois de la saison. Il est toutefois resté sur le banc. En face, l’attaquant bâlois Cedric Itten, prêté cette saison par les Glasgow Rangers à Greuther Fürth, a enchaîné une nouvelle titularisation et disputé l’intégralité de la rencontre, sans parvenir à trouver le chemin des filets.

Leverkusen décroché

Au pied du podium, le Leverkusen entraîné par Gerardo Seoane a craqué à domicile contre Wolfsburg (0-2) en trois minutes, en concédant des buts de Lukas Nmecha (48e) puis Maximilian Arnold (51e). Le deuxième but symbolise les errements de l'arrière-garde de Leverkusen: après une parade, puis une frappe contrée, le ballon est revenu sur un joueur des Loups pour la troisième fois consécutive.

Au classement, un creux de cinq points sépare maintenant Leverkusen (4e) du podium.

Côté Wolfsburg, Renato Steffen a été aligné dans un rôle de latéral gauche. L’Argovien a récolté un carton jaune et cédé sa place à la mi-temps. Le Genevois Kevin Mbabu, lui, est entré après l’heure de jeu (69e) tandis qu’Admir Mehmedi ne figurait pas sur la feuille de match, une fois de plus.

Par ailleurs, le Mayence de Silvan Widmer s’est hissé à la 5e place en battant l’Arminia Bielefeld (2-1), privé de Cédric Brunner mais où évoluait Edimilson Fernandes (remplacé à la 78e).

Leipzig manque le coche

Dans la soirée, l’Eintracht Francfort de Djibril Sow a accroché le match nul à la dernière seconde face à Leipzig (1-1). Après une première demi-heure terne, Leipzig a trouvé la faille sur corner, lorsque l'attaquant danois Yussuf Poulsen a surgi pour marquer au deuxième poteau (35e).

Leipzig a ensuite poussé timidement, se procurant quelques occasions sans être incisif, jusqu'à être puni par Tuta sur le coup franc de la dernière chance (90+4).

Une victoire aurait permis au RasenBall d'entrevoir enfin le podium. Au lieu de cela, il reste coincé à la huitième place.

Dimanche, Augsbourg recevra Suttgart (15h30) et Mönchengladbach accueillera Bochum (17h30) en clôture de la 10e journée de Bundesliga.

(AFP/Sport-Center)

Ton opinion

2 commentaires