Le beau-père d'Amy Winehouse invite au boycott de sa belle-fille
Actualisé

Le beau-père d'Amy Winehouse invite au boycott de sa belle-fille

Le beau-père de la chanteuse a demandé aux fans d'arrêter d'acheter ses disques pour la forcer à chercher de l'aide pour combattre sa dépendance à la drogue.

Giles Fielder-Civil a dit que Winehouse et son fils, Blake Fielder-Civil, nient qu'ils souffrent de problèmes de drogue. L'homme croit que le couple consomme de la cocaïne, du crack et de l'héroïne.

Son fils, qui est l'époux de Winehouse, et l'artiste pensent qu'ils ne font usage de ces substances qu'à des fins récréatives et qu'ils gardent toujours le contrôle. Ils sont toutefois des accros, selon le père de Blake.

La «dépendance et le comportement (de Winehouse) ne sont pas acceptables. Peut-être que c'est de le temps d'arrêter d'acheter des disques. Il est possible de lui envoyer ce message», a dit Giles Fielder-Civil.

Il ajoute que la compagnie de disques de Winehouse, «Island», devrait faire preuve d'un peu plus d'initiative pour aider le couple à «guérir».

Mitch Winehouse, le père d'Amy, a quant à lui affirmé à la BBC qu'un boycott n'est pas une bonne idée. Il ne faut pas mettre les drogués à l'écart. Il croît qu'à un certain moment les gens qui souffrent d'une dépendance atteignent le fond du baril et se rendent ensuite compte qu'ils ne veulent plus consommer.

Les frasques et les problèmes de santé de la chanteuse ont bien fait parler au cours des derniers mois.

(ap)

Ton opinion