Chimie: Le bénéfice de BASF dégringole
Actualisé

ChimieLe bénéfice de BASF dégringole

Le numéro un mondial de la chimie, l'allemand BASF, a annoncé jeudi une chute de 68,7% à 237 millions d'euros (358 millions de francs) de son bénéfice net au troisième trimestre liée notamment aux coûts d'intégration du groupe bâlois Ciba.

Au total, le géant de Ludwigshafen évalue à plus de 800 millions d'euros l'impact négatif sur ses comptes de l'intégration de l'entreprise rhénane de spécialités chimiques sur l'ensemble de l'année, précise-t-il dans un communiqué.

C'est plus qu'envisagé au départ, mais le processus d'intégration, qui va conduire à la suppression de 3800 emplois, se déroule de façon plus rapide que prévu, a-t-il expliqué.

Au niveau opérationnel, le groupe a confirmé des chiffres dévoilés antérieurement. Le bénéfice d'exploitation (EBIT) avant facteurs exceptionnels a décliné d'un peu plus de 20% à 1,24 milliard d'euros, une performance meilleure qu'attendue par le marché.

Le groupe a profité d'une reprise de la demande dans les pays émergents, en particulier en Chine. Après la chute libre des commandes fin 2008 et début 2009, le troisième trimestre représente une «stabilisation» des activités, a-t-il estimé.

Pour l'ensemble de 2009, il continue néanmoins de miser sur une «forte baisse» de son chiffre d'affaires et de ses résultats. Le résultat EBIT avant exceptionnels du quatrième trimestre «va probablement être supérieur à celui du quatrième trimestre 2008, mais inférieur au troisième trimestre de cette année», a-t-il prévenu.

(ats)

Ton opinion