Actualisé 27.01.2011 à 09:59

Hennes & Mauritz

Le bénéfice de H&M augmente de 14%

Hennes & Mauritz (H&M) a réalisé une hausse de 14% de son bénéfice en 2010 en dépit d'un quatrième trimestre peu enthousiasmant.

Le géant suédois de l'habillement Hennes & Mauritz (H&M) a réalisé une hausse de 14% de son bénéfice en 2010 en dépit d'un quatrième trimestre légèrement décevant, et porté son objectif d'ouverture de magasins cette année à 250 contre 218 l'an passé.

Lors de son exercice 2010 légèrement décalé (décembre 2009- novembre 2010), le numéro 3 mondial du secteur derrière l'espagnol Inditex (Zara) et l'américain Gap a vu son bénéfice net augmenter à 18,7 milliards de couronnes (2,72 milliards de francs), contre 16,4 milliards en 2009, selon son rapport annuel publié jeudi.

Les résultats ont été tirés par une nouvelle hausse du chiffre d'affaires: les ventes ont augmenté de 7% l'an passé à 108,5 milliards de couronnes.

Le quatrième trimestre est ressorti légèrement sous les attentes, en raison selon H&M d'un change défavorable du fait de la force de la couronne et dans une moindre mesure de la hausse des prix des matières premières, le coton en particulier, dont le prix a presque doublé en 2010.

Conditions changeantes

«H&M doit s'adapter aux conditions changeantes», souligne son jeune patron Karl-Johan Persson, petit-fils du fondateur, tout en saluant «une très bonne année 2010» dans le rapport annuel d'H&M.

Entre septembre et novembre, les ventes ont progressé de 6% à 29,7 milliards, contre une hausse de 8% attendue par les analystes, tandis que le bénéfice a reculé de 11% à 5,5 milliards, contre 5,9 milliards attendus par les analystes.

Hennes & Mauritz, fondé en 1947 dans le centre de la Suède, prévoit d'accélérer cette année le nombre d'ouvertures de magasins, avec 250 ouvertures nettes principalement en Chine, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, et en développant son offre sur Internet.

L'an passé, il en avait ouvert 218, en-dessous de son objectif initial de 240 ouvertures à cause de la crise de l'immobilier commercial en Europe du Sud. Le suédois règne désormais sur un empire de 2206 enseignes.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!