Logistique: Le bénéfice net d'Interroll s'est envolé en 2015
Actualisé

LogistiqueLe bénéfice net d'Interroll s'est envolé en 2015

Le spécialiste tessinois de solutions de logistique a vu son bénéfice net progresser de 54% à 29,3 millions de francs l'an dernier.

Très bonne année 2015 pour Interroll.

Très bonne année 2015 pour Interroll.

photo: Keystone

Excellente année pour Interroll. Outre, le bénéfice net du group tessinois qui explose, les ventes du spécialiste se sont également étoffées de 7,6% à 360,7 millions de francs.

Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) a augmenté de 32% à 58,2 millions de francs. Le bénéfice opérationnel (EBIT) s'est établi à 39,8 millions, en hausse de 56,7% sur un an.

Le flux de trésorerie (cash flow) opérationnel a atteint 40,2 millions de francs contre 27,8 millions de francs en 2014. Quant au cash flow disponible, il a aussi été plus élevé que lors de l'exercice précédent, malgré des investissements en hausse. Il s'est fixé à 17,3 millions de francs contre 12 millions il y a deux ans.

Les investissements du groupe ont, en effet, représenté 24,3 millions de francs contre 16,8 millions en 2014. L'argent a été consacré notamment à la modernisation de machines et de plusieurs sites de production.

Forte progression en Amérique

Toutes les régions du groupe ont contribué à la croissance des ventes. La part de l'Europe, du Moyen-Orient et de l'Afrique (EMEA) au chiffre d'affaires total s'est fixée à 59%, contre respectivement 27% et 14% pour l'Amérique et l'Asie-Pacifique.

L'Amérique et l'Asie-Pacifique ont, par contre, enregistré la plus forte progression sur un an. La première a affiché une hausse de ses ventes de 19,2% à 97,6 millions de francs. En Asie-Pacifique, l'augmentation se chiffre 13,1% à 48,8 millions de francs.

Interroll a par ailleurs vendu un nombre record de rouleaux de transport l'an dernier. Les ventes de la divison consacrée à cette production ont progressé de 15% à 93,4 millions de francs. Celles relatives au segment «Drives» (moteurs et dispositifs pour les moyens de transport) ont par contre baissé de 4% à 110,3 millions de francs.

Le chiffre d'affaires de l'unité Conveyors & Sorters (installations de transport et de tri) s'est fixé à 107,2 millions de francs en progression de 34,4%. La division Pallet & Carton Flow (systèmes de stockage) a atteint 49,8 millions de francs, en repli de 16,2%. Ce recul s'explique par le fait qu'une commande ne pourra pas être honorée et facturée avant 2016.

Optimisme de mise

Au vu de ces résultats, le groupe souhaite offrir un dividende à 12 francs par action, contre 9 francs en 2014. Urs Tanner, vice-président du conseil d'administration depuis 2009, sera par ailleurs proposé à la présidence, lors de l'assemblée générale du groupe le 13 mai. Il remplacera le président sortant Kurt Rudolf, qui a oeuvré durant 15 ans pour la firme.

Concernant l'année en cours, la firme n'émet pas de prévision chiffrée. Mais les entrées de commandes ont augmenté de 9,8% à 385,1 millions de francs, ce qui est de bon augure. En outre, «2016 a bien commencé en Europe et en Amérique, même si l'Asie-Pacifique est à la traîne», précise Interroll. Le spécialiste des solutions de logistique table, par conséquent, sur des perspectives de croissance à long terme. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion