Succession d'EWS: Le Bernois Albert Rösti n'est plus dans la course
Actualisé

Succession d'EWSLe Bernois Albert Rösti n'est plus dans la course

Le conseiller national UDC n'est plus candidat au Conseil fédéral.

La section cantonale de l'UDC l'a retiré de la course, a-t-elle annoncé mardi. Le gouvernement compte déjà deux Bernois, explique-t-elle. Au vu de cette constellation, l'UDC bernoise renonce à maintenir son candidat.

L'objectif de la section cantonale est manifestement atteint: la commission de recherche avait recommandé lundi le candidat Albert Rösti au groupe parlementaire, le jugeant qualifié pour entrer au Conseil fédéral. «Cela correspond aux attentes du parti cantonal», écrit celui-ci dans son communiqué. Il est désormais judicieux de laisser la priorité à d'autres candidats.

Albert Rösti, 48 ans, vient d'échouer dans sa tentative d'entrer au Conseil des Etats lors des élections fédérales du 18 octobre. Arrivé à la 3e place derrière les deux sortants Werner Luginbühl (PBD) et Hans Stöckli (PS), le candidat de l'UDC a renoncé à se présenter au second tour, estimant très faibles ses chances de succès. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion