Actualisé 28.03.2020 à 15:26

Coronavirus

Le bilan continue de s'alourdir au Tessin

Au Tessin, le nombre de décès a grimpé à 87, en 24 heures. En Suisse, plus de 1000 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été enregistrés sur la même période.

Plus de 1000 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été enregistrés en Suisse en 24 heures: samedi, 13'213 cas ont été testés positifs, soit 1052 de plus que vendredi. Au moins 235 personnes sont déjà décédées en Suisse des suites de la maladie.

Ce rapport est basé sur les informations fournies par les laboratoires et les médecins à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), dans le cadre de la déclaration obligatoire. Les chiffres du jour se basent sur les déclarations que l'OFSP a reçues jusqu'à samedi matin: ils peuvent diverger de ceux communiqués par les cantons. Par rapport à la taille de leur population, les cantons du Tessin, de Vaud et de Bâle-Ville étaient les plus touchés.

Près de 280 personnes sont sous assistance respiratoire en Suisse, selon Daniel Koch, responsable des maladies transmissibles à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) samedi lors du point de presse à Berne. «Ce qui est beaucoup pour la Suisse», a-t-il souligné. Les services d'urgence ne sont pas saturés, selon lui.

Tessin fortement touché

Au Tessin, le nombre de décès a grimpé à 87, en 24 heures. Ce canton comptait samedi matin 1727 cas de personnes contaminées par le nouveau coronavirus, soit 39 de plus que la veille. L'administration cantonale a annoncé la prolongation de l'arrêt de certaines activités qui auraient dû reprendre lundi prochain.

De nouvelles mesures plus restrictives sont attendues pour la semaine prochaine, a encore précisé le canton. Avec 87 victimes en un peu plus d'un mois sur un total de 237 morts au plan national, le Tessin est le canton suisse le plus touché par la diffusion du Covid-19.

Nouvelles mesures pour le Tessin

Le Tessin peut limiter ou suspendre temporairement les activités dans certaines branches économiques. Le Conseil fédéral l'a autorisé samedi. Selon les dernières mesures fédérales annoncées vendredi, les cantons peuvent déposer une demande pour fermer temporairement certains secteurs économiques sous des conditions strictes. Le Tessin a fait une demande en ce sens et elle a été acceptée par le Conseil fédéral, a indiqué samedi le porte-parole du gouvernement André Simonazzi sur Twitter.

«Le Conseil fédéral prend acte du fait que la situation épidémiologique au Tessin présente un danger particulier pour la population», a poursuivi André Simonazzi. «L'approvisionnement en biens et en services, de même que l'approvisionnement des institutions sanitaires demeurent assurés».

Les conditions pour obtenir l'aval du gouvernement sont donc remplies. L'autorisation entre en vigueur avec effet rétroactif au 20 mars et a effet jusqu'au 5 avril.

Nouveaux tests

Avec les nouveaux tests, qui vont commencer à arriver en Suisse dès la semaine prochaine, nous pourrons en savoir plus sur l'immunité de la population, a relevé Daniel Koch, responsable des maladies transmissibles à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) samedi lors du point de presse à Berne.

Ces tests ne vont pas être utilisés pour un diagnostic, mais pour voir si quelqu'un a déjà eu la maladie, a poursuivi le spécialiste. Dans ce sens ils vont certainement être utilisés largement.

15% des actifs suisses au chômage partiel

Actuellement, plus de 750'000 personnes en Suisse sont au chômage partiel, soit 15% de la population active, a annoncé samedi devant la presse la directrice du SECO Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch. Au Tessin, 39% de la population active est concernée par les heures de travail réduites.

Dans certains cantons, le taux est de 20% ou plus. «C'est énorme. Jamais on a vu ça en Suisse», a-t-elle commenté. Les secteurs de la gastronomie et de l'hôtellerie, la culture, les transports et le commerce sont les plus concernés.

En deux semaines, 13'500 personnes supplémentaires se sont retrouvées au chômage. Le taux a augmenté de 0,3 point de pourcentage.

Concernant les crédits d'urgence, 15'900 accords ont été conclus jusqu'à vendredi soir, soit un «véritable assaut». Le Conseil fédéral a mis à disposition 14 milliards de francs pour les personnes au chômage ou au chômage partiel. Ce fonds ne connaît pas de problèmes de liquidités.

Les rapatriements se poursuivent

Les rapatriements de ressortissants suisses bloqués à l'étranger se poursuivent. Des avions doivent arriver en Suisse dimanche en provenance d'Alger et du Chili, a indiqué samedi devant la presse Johannes Matyassi, chef de la division consulaire du DFAE.

D'autres vols sont prévus dans les prochains jours. Concernant le Pérou, un convoi de bus est prévu de la ville touristique de Cuzco vers la capitale Lima, avant de permettre aux Suisses de rentrer au pays. Le vol est prévu mardi. La Confédération organise également un vol interne au Népal.

Cours de répétition prolongés

L'armée suisse a prolongé certains cours de répétition jusqu'au 30 juin en raison de l'épidémie de coronavirus. Environ 3000 militaires resteront ainsi en service trois mois au lieu de trois semaines.

Cette décision concerne toutes les formations de cours de répétition des troupes sanitaires, a déclaré le brigadier Raynald Droz samedi devant la presse. A savoir les quatre bataillons hôpitaux, les huit compagnies sanitaires et les soldats en service long sanitaire. (nxp/ats)

Rallonge possible du crédit

Le ministre des finances Ueli Maurer est convaincu que les petites et moyennes entreprises peuvent profiter des mesures d'aide de la Confédération. Si la crise devait se poursuivre au-delà de deux ou trois mois, il est clair que des moyens supplémentaires seront nécessaires.

«Il n'est pas exclu que nous augmentions de nouveau le crédit», a indiqué Ueli Maurer lors de l'émission «Samstagrundschau» de la radio alémanique SRF. Il faisait référence au paquet de 20 milliards de francs décidé par le gouvernement pour aider les PME en matière de liquidités. Les entreprises peuvent ainsi solliciter auprès des banques des crédits cautionnés par la Confédération.

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!