Russie: Le bilan des deux attentats grimpe à 33 morts
Actualisé

RussieLe bilan des deux attentats grimpe à 33 morts

Les deux attentats qui ont frappé Volgograd (sud-ouest de la Russie) ont fait pour l'instant 33 morts, ont annoncé mardi les autorités locales. Un précédent bilan faisait état de 31 personnes tuées.

«Une victime de l'explosion survenue à la gare le 29 décembre est morte cette nuit à l'hôpital de Volgograd et le nombre de morts est passé à 18», a indiqué à l'agence Interfax un porte-parole du Ministère local des situations d'urgence, Dmitri Oulanov. Il a ajouté que le bilan de l'attentat de lundi contre un trolleybus était passé à 15 morts.

Un précédent décompte faisait état de 31 morts: 17 morts à la suite de l'explosion de dimanche dans la gare centrale de l'ex-Stalingrad et 14 morts pour celle de lundi matin, en pleine heure de pointe, dans un trolleybus.

Sécurité renforcée en Russie

Le président Vladimir Poutine a ordonné un renforcement des mesures de sécurité dans tout le territoire de la Russie après ces attentats non revendiqués, tous les deux attribués à des kamikazes.

Et lundi, les Etats-Unis ont dit souhaiter une «coopération plus étroite» avec Moscou pour assurer la sécurité des Jeux olympiques d'hiver à Sotchi, soulignant qu'ils sont «solidaires des Russes face au terrorisme».

Milliards de dollars investis

Ces attaques interviennent à un peu plus d'un mois de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi. Le Kremlin, qui désire faire de ces jeux une vitrine de la Russie, a investi des milliards de dollars dans les infrastructures de Sotchi pour préparer cette station balnéaire située au pied du Caucase, très instable.

Le chef de la rébellion islamiste du Caucase, Dokou Oumarov, avait appelé en juillet dans une vidéo à des attaques pour empêcher le déroulement des JO «par tous les moyens». (ats)

Ton opinion