Séisme en Malaisie: Le bilan passe à 18 victimes
Actualisé

Séisme en MalaisieLe bilan passe à 18 victimes

Le bilan du fort séisme qui a secoué la semaine dernière le mont Kinabalu est passé à 18 morts après confirmation mercredi du décès des deux derniers disparus.

La mont Kinabalu, qui culmine à 4095 mètres, est très prisé des amateurs de trekking et parmi les plus fréquentés de la région.

La mont Kinabalu, qui culmine à 4095 mètres, est très prisé des amateurs de trekking et parmi les plus fréquentés de la région.

Les restes de Navdeep Singh Jaryal, un étudiant, et de Mohammad Ghazi Mohamed, un enseignant, tous deux de Singapour, seront envoyés dans leur pays d'origine après de nouvelles analyses médico-légales en Malaisie, selon un communiqué du ministère singapourien de l'Education.

«C'étaient les deux personnes encore portées disparues», a déclaré de son côté Mohammad Farhan, chef de la police de Ranau, ville proche de la montagne frappée par le séisme de magnitude 6,0 dans l'Etat du Sabah, sur l'île de Bornéo. En conséquence, il sera mis fin aux opérations de recherches et de secours d'ici à la fin de la journée, a-t-il ajouté.

Journée de deuil national

Parmi les 18 victimes figuraient sept étudiants et trois adultes originaires de Singapour. La cité-Etat voisine de la Malaisie avait décrété lundi une journée de deuil national. Le tremblement de terre, l'un des plus forts recensés en Malaisie depuis des décennies, a provoqué de gigantesques glissements de terrain et la chute d'immenses blocs de roches. Des sections entières de chemins de randonnées en montagne ont été ensevelies.

La mont Kinabalu, qui culmine à 4095 mètres, est très prisé des amateurs de trekking et parmi les plus fréquentés de la région. Les randonnées ont été suspendues par les autorités pour au moins trois semaines. Environ 20'000 randonneurs réalisent chaque année l'ascension du Mont Kinabalu, considérée comme relativement facile.

(afp)

Ton opinion