Violents séismes: Le bilan s'alourdit à 306 morts
Actualisé

Violents séismesLe bilan s'alourdit à 306 morts

Les villageois et secouristes s'activaient dimanche pour trouver d'éventuels survivants des deux violents séismes qui ont frappé la veille le nord-ouest de l'Iran. Les Etats-Unis se sont déclarés prêts à offrir leur assistance.

Le double séisme qui a frappé samedi le nord- ouest de l'Iran a fait au total 306 tués, en majorité des femmes et des enfants, a dit la ministre de la Santé Marzieh Vahid Dastjerdi devant le Parlement, selon le site du Majlis. Et 3037 personnes ont été blessées.

Mme Vahid Dastjerdi a précisé que «219 femmes et enfants et 49 hommes», soit un total de 268, figuraient parmi les corps emmenés dans les morgues des hôpitaux de la région. Les médias iraniens avaient rapporté dimanche que certains cadavres avaient été enterrés sur place sans être envoyés dans les morgues de la région.

Selon Mme Vahid Dastjerdi, qui présentait un rapport au Majlis, sur les 3037 blessés au total, «2011 ont été soignés sur place» et les autres ont été envoyés dans les hôpitaux de la région.

Deux secousses

Les deux secousses de magnitude 6,3 et 6,4, selon l'Institut de géologie américain, ont frappé samedi à quelques minutes d'intervalle la région montagneuse de Varzeghan, Ahar et Héris dans la province de l'Azerbaïdjan oriental, dans le nord-ouest de l'Iran.

L'Iran se trouve sur plusieurs failles sismiques importantes et a connu de nombreux tremblements de terre dévastateurs.

Le séisme le plus meurtrier ces dernières années a tué 31 000 personnes, soit un quart de la population, dans la ville de Bam (sud) en décembre 2003.

(ats)

Ton opinion