Le bio a de nouveau la cote en Suisse
Actualisé

Le bio a de nouveau la cote en Suisse

BERNE – Les ventes de l'agriculture bio progressent de nouveau. Mais le nombre d'exploitants, lui, diminue.

Le nombre des exploitations bio est en recul depuis 2005, après une longue progression ininterrompue. L'an dernier, 243 exploitations bio ont disparu. Les exploitations biologiques se trouvent davantage en montagne (18,4% de la surface agricole) qu'en plaine (5,2%), et leur densité est la plus grande à Bâle-Ville (7 exploitations sur 11, soit 63%) et aux Grisons (50% de 2615). La Suisse romande est de son côté en retard: entre 7,7% dans le Jura et 3,2% pour Vaud.

Cette évolution à la baisse des exploitants tranche avec la marche des affaires, qui repart à la hausse après deux années de tassement. En effet, les ventes ont dépassé le seuil de 1,2 milliard de francs, soit une hausse de 1,6% par rapport à l'année précédente. Les Suisses restent ainsi les champions du monde du bio, avec une dépense annuelle moyenne de 170 fr. par personne.

Les produits connaissant le plus de succès sont le pain (16,5% de parts de marché), les œufs (15,4%), les légumes (9,6%) et les produits laitiers (7,6%). C'est toutefois le secteur fruitier qui a connu la plus forte croissance (12%). L'exportation se porte bien aussi.

(ame/ats)

Ton opinion