Test: Le blockbuster «Overwatch» s’offre un lifting

Publié

TestLe blockbuster «Overwatch» s’offre un lifting

Le fer de lance compétitif de Blizzard a reçu un toilettage d’automne et est désormais gratuit.

Renommé présomptueusement «Overwatch 2» pour l’occasion, le jeu de tir aux héros charismatiques a accueilli quelques modifications plus ou moins impactantes, dont «seulement» trois nouveaux guérilleros, une poignée de cartes inédites et un mode de jeu intitulé «Avancée», où les joueurs s’affrontent pour prendre le contrôle d’un robot et le faire avancer jusqu’à la base ennemie. Seul changement notable, les équipes passent de 6 à 5 champions, sacrifiant au passage un tank.

Ce bouleversement apprécié par la communauté apporte un supplément de dynamisme et requiert une cohésion accrue entre les différents membres de la squad. L’interface a également subi un remodelage tombant à point, au contraire du système nébuleux des parties classées où le rang est mis à jour sans savoir comment. Finalement, cette «mise à jour» donne un nouveau souffle à la franchise, en faisant revenir les fans de 2016 et en accueillant une flopée de nouveaux joueurs grâce à sa gratuité. Pour combien de temps? On aurait apprécié davantage de contenu.

Tous supports. Blizzard. Multi.

Âge Pegi: 12 ans.

****

(mmi)

Ton opinion