Zurich: Le Böögg présage un mauvais été

Publié

ZurichLe Böögg présage un mauvais été

Point culminant du Sechseläuten, l’explosion de la tête du bonhomme Hiver a eu lieu après 37 minutes et 59 secondes.

Après trois ans d’absence, les fêtes du printemps (appelées Sechseläuten) étaient de retour à Zurich ce lundi. Les festivités ont commencé par un cortège réunissant 3500 membres des quelque 26 corporations dans le centre-ville. Tout le monde s’est ensuite réuni sur la Sechseläutenplatz où devait se dérouler le point culminant des festivités: à 18 h pile, le bûcher du Böögg - le bonhomme Hiver rempli de pétards – a été allumé.

Sa tête a explosé après 37 minutes et 59 secondes. L’été devrait donc être maussade. La légende veut, en effet, que plus vite sa tête explose, meilleur sera l’été. En 1956, le Böögg avait perdu sa tête après quatre minutes. En 2016, il n’avait explosé qu’après plus de 43 minutes - un record, rappelle «20Minuten».

En raison de la pandémie de coronavirus, le Sechseläuten avait été totalement annulé en 2020. L’année passée, seule la crémation du Böögg avait eu lieu… mais dans le canton d’Uri. Le Bonhomme de neige ayant explosé au bout de 12 minutes et 57 secondes, l’été aurait dû être beau. Mais un temps frais et pluvieux nous avait pourtant accompagnés une grande partie de l’été… preuve que le Böögg n’est pas infaillible ou alors que son déménagement en Suisse centrale l’a déboussolé.

«Merveilleux de pouvoir à nouveau vivre normalement»

Pour cette édition 2022, il y avait 130 invités d’honneur. Parmi eux figuraient notamment la maire de la ville, Corine Mauch, et le président de la Confédération, Ignazio Cassis. «Ce n’est pas la première fois que je participe. La joie d’être à nouveau de la partie est immense. L’ambiance est très bonne. Le soleil commence aussi à pointer le bout de son nez. C’est merveilleux de pouvoir à nouveau vivre normalement. Nous avions presque oublié ce que c’était», a-t-il déclaré à nos confrères alémaniques.

(mon/aze)

Ton opinion

48 commentaires