Suisse: Le bonus des fonctionnaires fédéraux irrite
Actualisé

SuisseLe bonus des fonctionnaires fédéraux irrite

Certains parlementaires estiment que l'administration fédérale utilise mal le système des primes et des évaluations.

par
Pascal Schmuck
Zurich
Thomas Aeschi (ZG/UDC) estime que la Confédération utilise mal ses outils d'évaluation.

Thomas Aeschi (ZG/UDC) estime que la Confédération utilise mal ses outils d'évaluation.

photo: Keystone

L'administration fédérale verse des bonus pour certains fonctionnaires. Mais dans quelques offices, ce sont la moitié des effectifs qui y ont droit et le montant atteint au plus 15% du salaire annuel, ainsi que l'a révélé la Sonntags­Zeitung.

Au Secrétariat d'Etat aux questions financières internationales (SFI), ce sont ainsi 53,5% des collaborateurs qui ont droit à une prime, dont le montant moyen s'élève à 5244 francs.

Pas d'évaluation «insatisfaisante»

La proportion est proche dans l'Office fédéral du Personnel, l'Administration fédérale des Finances ou encore la Centrale de Compensation (CdC), ajoute le Blickdans son édition du 20 juin.

Les différences restent importantes dans les départements. Le Département fédéral des Finances verse un bonus à 31,7% de ses employés pour une moyenne de 3087 francs. La proportion est encore plus faible dans le Département fédéral des Affaires étrangères de Didier Burkhalter, où seuls 20% des fonctionnaires ont eu droit à un bonus d'une moyenne de 2343 francs.

Ces moyennes ne doivent pas cacher de fortes différences, en fonction de la performance et du salaire de base. Avec parfois une indulgence certaine. Parmi les 1750 collaborateurs de secrétariats généraux, pas un n'a reçu d'évaluation «insatisfaisante» en 2014.

Une mauvaise utilisation

Cette situation fait monter au créneau le conseiller national Thomas Aeschi (ZG/UDC). Il déplore que la Confédération utilise mal ses outils d'évaluation. «Les évaluations positives et les primes sont trop souvent distribuées. Et perdent donc de leur signification.»

Il estime que seuls 20% des fonctionnaires devraient recevoir un bonus. Il rappelle que les salaires moyen dans l'administration fédérale sont déjà aussi élevés que ceux des banquiers et continuent de grimper automatiquement malgré l'inflation quasi nulle que connaît la Suisse.

Sa collègue Margret Kiener Nellen (BE/PS), présidente de la Commission des Finances du Conseil national, ne veut pas s'exprimer sur le sujet. «Nous allons étudier et évaluer ces informations au sein de la Commission.»

Ton opinion