Football: Le boss du LS aimerait acheter Manchester United

Publié

FootballLe boss du LS aimerait acheter Manchester United

Alors que la famille Glazer a ouvert la porte à une vente des Red Devils, Jim Ratcliffe serait prêt à acquérir le club de son cœur. La presse anglaise évoque une transaction à 5 milliards de livres.

par
Nicolas Jacquier
Jim Ratcliffe est cité en tête de liste parmi les repreneurs potentiels pour racheter Manchester United.

Jim Ratcliffe est cité en tête de liste parmi les repreneurs potentiels pour racheter Manchester United.

imago images/Motorsport Images

Dans un avenir proche, y aura-t-il une ligne directe entre la Tuilière et Old Trafford? Depuis 48 heures, on prête à Jim Ratcliffe, déjà propriétaire du club vaudois et de l’OGC Nice, l’intention de racheter Manchester United, détenu par la famille Glazer depuis 2005 et qui souhaiterait s’en débarrasser.

«The Telegraph» a relancé cette semaine les spéculations concernant l’intérêt du milliardaire de 70 ans, fan autoproclamé des Red Devils depuis son enfance.

Dans la foulée de l’annonce du départ de Cristiano Ronaldo, les propriétaires américains de ManU avaient annoncé qu’ils étaient ouverts à la vente du club. «Le conseil d’administration envisagera toutes les alternatives stratégiques, y compris un nouvel investissement dans le club, une vente ou d’autres transactions impliquant la société, avait alors indiqué un communiqué. Le processus est conçu pour renforcer la croissance future du club, avec l’objectif ultime de positionner ce club afin de capitaliser sur les opportunités à la fois sur le terrain et sur le plan commercial.»

Une première approche en août

Après le récent échec de la reprise de Chelsea, l’homme le plus riche du Royaume-Uni (avec une fortune estimée à 21 milliards de livres) avait déjà approché la famille Glazer au mois d’août. À l’époque, il avait essuyé un refus. «Si le club avait été à vendre cet été, oui, nous aurions probablement tenté notre chance à la suite de ce qui est arrivé avec Chelsea, mais on ne peut pas rester là à attendre indéfiniment que Manchester United soit disponible. J’ai rencontré Joel et Avram, et ce sont des gens adorables. Ce sont de vrais gentlemen, et ils ne veulent pas vendre», avait alors raconté Ratcliffe, résident monégasque depuis 2018.

En dépit de ce refus initial, le propriétaire et fondateur du groupe de pétrochimie Ineos, qui a dégagé un bénéfice de quelque 500 millions de francs en 2021, n’a jamais abandonné son désir d’acquérir un grand club anglais. La deuxième tentative sera-t-elle couronnée de succès? Les spéculations vont bon train.

Concernant le prix d’achat de Manchester United, les médias anglais évoquent la somme record de 5 milliards de livres (environ 5,7 milliards de francs), dont 500 millions de dettes cumulées. En cas de vente, la famille Glazer, également propriétaire de l’équipe de football américain des Tampa Bay Buccaneers, réaliserait une plus-value incroyable si l’on sait que dix-sept ans plus tôt, elle avait acquis l’un des fleurons du football mondial pour moins de 900 millions de francs suisses.

Outre Nice et Lausanne en football, le groupe Ineos possède également l’équipe cycliste Ineos Grenadier et l’écurie de F1 Mercedes à 33%. Jim Ratcliffe a aussi investi plus de 160 millions dans le Team Ineos UK pour la prochaine Coupe de l’America.


Ton opinion

4 commentaires