Tennis: «Le boulot de l’ATP a été une honte absolue»
Publié

Tennis«Le boulot de l’ATP a été une honte absolue»

Balayé par Carlos Alcaraz en finale à Madrid, Alexander Zverev s’en est pris dimanche à la programmation du tournoi espagnol.

Alexander Zverev, finaliste du Masters 1000 de Madrid dimanche.

Alexander Zverev, finaliste du Masters 1000 de Madrid dimanche.

REUTERS

Alexander Zverev, balayé 6-3 6-1 par le jeune phénomène Carlos Alcaraz en 62 minutes en finale à Madrid dimanche, s’en est pris à la programmation du tournoi espagnol, qu’il estime trop tardive.

Vendredi comme samedi, le champion sortant a été programmé en dernier match sur le Central, si bien qu’il a bouclé son quart de finale à minuit passé, et sa demi-finale au-delà d’une heure du matin. La finale a débuté à 18 h 30 dimanche.

«Le boulot de l’ATP a été une honte absolue cette semaine, a déploré le No 3 mondial. Il y a deux jours, je me suis couché à 4 heures ou 4 heures et demie du matin. Hier, à 5 h 20. Je suis un peu en colère. Je n’avais aucune chance d’être moi-même aujourd’hui (dimanche), aucune chance de jouer à mon niveau.»

«Quand vous vous couchez une nuit à 4 h, puis la nuit d’après à 5 h, rien que se réveiller, c’est difficile. (…) Vous êtes mort. Vous n’êtes pas capable de pratiquer une activité physique au plus haut niveau», a-t-il regretté.

«Et pour jouer Carlos Alcaraz en finale d’un Masters 1000, qui est selon moi le meilleur joueur du monde en ce moment, pour rivaliser avec lui, vous devez être à votre meilleur niveau. Vous devez même être au-dessus», a ajouté l’Allemand de 25 ans.

«Aujourd’hui, même frais, je n’aurais probablement pas battu Carlos, mais ça aurait été un meilleur match, a-t-il estimé. Je suis humain. Je ne suis pas un robot. Je ne peux pas jouer à mon niveau quand ça arrive chaque soir», a insisté Zverev.

«Ce n’est pas la première fois que ça arrive. À Acapulco (en février), j’ai joué jusqu’à 5 heures du matin et je suis resté debout jusqu’à 8 h 30, a-t-il rappelé. Ça arrive chaque semaine, et pour être honnête, j’en ai un peu marre.»

(AFP)

Ton opinion

4 commentaires