Publié

Trafic ferroviaireLe bout du tunnel en vue pour la fin février

Les travaux d’assainissement du tube ferroviaire du Lötschberg devraient être terminés à la fin février.

par
comm/jbm
Les ouvriers ont travaillé d’arrache-pied pour consolider les parois du tunnel.

Les ouvriers ont travaillé d’arrache-pied pour consolider les parois du tunnel.

S. Irngartinger / BLS

Pour éviter de futures entrées d’eau et de sable dans le tunnel de base du Lötschberg, la compagnie du BLS rénove aussi vite que possible la zone endommagée du tube Est. Elle a creusé une caverne à côté du tunnel et y a installé un bassin de décantation. Depuis le début du chantier en septembre 2020, quelque 10’000 mètres cubes de roche ont été excavés. Le bassin de décantation d’une contenance de plus de 2000 mètres cubes est bétonné. D’ici à fin janvier, BLS aura terminé le gros œuvre et les travaux de bétonnage. La société aura également installé un imposant système de conduites. Au niveau de la zone endommagée, les eaux d’infiltration et le sable dont elles sont éventuellement chargées pourront ainsi, à temps avant la fonte des neiges, être dirigés vers le bassin de décantation sans que cela ne perturbe le trafic ferroviaire.

Durant les travaux, l’exploitation s’est faite à voie unique dans le tube Ouest. Le volume du trafic, qui était réduit notamment en raison de la pandémie de coronavirus, a pu être bien géré. Comme les travaux de finition seront en outre plus efficaces s’ils sont réalisés 24 h/24, le BLS prolonge la fermeture du tube Est jusqu’à la fin février, au moment où tout sera à nouveau opérationnel.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!