Attentats en Norvège: Le boxeur Muhammad Ali a le «coeur brisé»
Actualisé

Attentats en NorvègeLe boxeur Muhammad Ali a le «coeur brisé»

L'ex-boxeur américain a dit, dans une lettre publiée mardi, toute sa tristesse par rapport aux attentats du 22 juillet qui ont endeuillé la Norvège.

Le boxeur légendaire Muhammad Ali a eu le «coeur brisé» par les attaques du 22 juillet en Norvège et rejette «la peur du multiculturalisme» qui a motivé ce carnage, dit-il dans une lettre ouverte aux Norvégiens publiée par un journal mardi.

«J'ai le coeur brisé, non seulement à cause de la mort insensée de tant de victimes innocentes, y compris de nombreux jeunes gens, mais aussi à cause du prétendu raisonnement qu'il y a derrière ces actes haineux», écrit le boxeur américain dans sa lettre reproduite par le quotidien Verdens Gang (VG).

«La peur du multiculturalisme démontre un manque de compréhension à l'égard de tous les points communs qui existent entre les gens au-delà des lignes ethniques, raciales et religieuses», ajoute l'ex-triple champion du monde, âgé de 69 ans et atteint de la maladie de Parkinson.

Muhammad Ali s'est lui-même converti à l'islam, une religion détestée par l'extrémiste norvégien Anders Behring Breivik, qui a reconnu être l'auteur de la fusillade contre des jeunes sur l'île d'Utoeya et de l'attentat à la voiture piégée contre le siège du gouvernement norvégien le 22 juillet.

Les deux attaques ont fait 77 morts. (afp)

Ton opinion