Actualisé 15.06.2010 à 21:23

Mondial 2010

Le Brésil assure l'essentiel contre la Corée du Nord

Peu inspirée, la Seleçao s'est imposée avec la plus petite marge (2-1) face à de valeureux joueurs nord-coréens.

Le Brésil a empoché les trois points attendus en battant la Corée du Nord 2-1 à l'Ellis Park de Johannesburg (groupe G). Mais la performance livrée par les Sud-Américains n'a pas répondu aux attentes. Ce fut laborieux, surtout en première mi-temps. Il a fallu un exploit de Maicon (55e) pour débloquer la situation avant qu'Elano (72e) ne double la mise. La réduction du score de Ji (89e) est survenue trop tard pour remettre l'issue du match en question.

La logique a donc fini par parler, mais les Coréens du Nord, présents pour la première fois depuis leur épopée anglaise de 1966, ont résisté avec courage et intelligence durant un peu moins d'une heure. Ils ont baissé pavillon ensuite, logiquement dépassés par la qualité globale supérieure de leurs prestigieux rivaux, qui restent parmi les principaux favoris à la victoire finale.

Mais ceux qui s'attendaient à une promenade de santé ou à un carton du Brésil ont dû déchanter, et comment! Les Sud-Américains, en tête du classement FIFA, ont balbutié leur football durant 45 minutes face à une nation qui ne figure pourtant qu'au 105e rang de la hiérarchie mondiale du ballon rond.

En première période, les quintuples champions du monde n'ont en effet jamais été en mesure de mettre hors de position la défense nord-coréenne, bien organisée et très solidaire. Ils ont souvent tenté leur chance en tirant de loin, notamment Bastos, mais ont éprouvé beaucoup de peine à cadrer leurs tentatives.

Evoluant trop lentement, mais aussi de manière trop statique, les Brésiliens ont déçu, à l'image d'un Kaka pas vraiment dans le rythme. Leur possession de balle (66 %) s'est avérée d'une rare stérilité. Par contre, les Coréens ont agréablement surpris, en développement quelques actions très cohérentes à la relance, mais aussi sur le plan offensif. Vifs, bons techniquement, ils ne se sont pas contentés de se retrancher dans leur camp.

Les Brésiliens revenaient sur la pelouse en manifestant enfin davantage d'envie qu'en première mi-temps, ce qui ne semblait guère difficile. Ils ouvraient le score à la 55e grâce à Maicon, malgré un angle incroyablement fermé: bien servi par Elano, le latéral droit de l'Inter tirait en force au premier poteau alors que le gardien adverse avait anticipé le centre.

Fatigués, les Coréens ne franchissaient plus le milieu de terrain et couraient en permanence après un ballon devenu insaisissable. Robinho servait un assist de grande qualité à son ancien coéquipier de Manchester City Elano (72e) pour le but de la sécurité.

Malgré une ou deux dernières possibilités, notamment par le remplaçant Nilmar, le Brésil devait se contenter de ce succès sans brio particulier. Sur un joli exploit personnel, Ji inscrivait un but de l'honneur mérité mais inutile à la 89e.

Brésil - Corée du Nord 2-1 (0-0)

Ellis Park, Johannesburg. 55 686 spectateurs. Arbitre: Kassai (Hon). Buts: 55e Maicon 1-0. 72e Elano 2-0. 89e Ji 2-1.

Brésil: Julio Cesar; Maicon, Lucio, Juan, Michel Bastos; Felipe Melo (84e Ramires), Gilberto Silva; Elano (73e Dani Alves), Kaka (78e Nilmar), Robinho; Luis Fabiano.

Corée du Nord: Ri Myong-Guk; Cha, Pak Chol-Jin, Pak Nam-Chol II, Ri Kwang-Chon; Mun (80e Kim Kun-Il), Ri Jun-Il, Ji; Hong, An Yong- Hak; Jong.

Notes: la Corée du Nord sans Kim Young-Jun (suspendu). Avertissement: 88e Ramires. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!