Coupe des Confédérations: Le Brésil corrige l'Italie, les Etats-Unis qualifiés
Actualisé

Coupe des ConfédérationsLe Brésil corrige l'Italie, les Etats-Unis qualifiés

La Coupe des Confédérations a tourné au désastre pour l'Italie. Trois jours après sa défaite contre l'Egypte, le Champion du monde en titre a été balayé par le Brésil à Pretoria.

Battue 3-0, l'Italie abandonne la deuxième place du groupe B aux Etats-Unis qui se sont imposés 3-0 devant l'Egypte. Les demi-finales opposeront donc mercredi l'Espagne aux Etats-Unis et jeudi le Brésil à l'Afrique du Sud.

Marcello Lippi et ses joueurs ont vécu un véritable cauchemar devant le Brésil. Après avoir été sauvé à deux reprises par ses montants, Buffon s'est incliné trois fois en l'espace de huit minutes juste avant la pause. La "Squadra Azzurra" n'avait plus encaissé trois goals en première mi-temps depuis un match contre la Yougoslavie en... 1957.

A l'image du capitaine Cannavaro coupable sur l'ouverture du score à la 37e de Luis Fabiano, les défenseurs italiens ont été dépassés par la vivacité adverse. Luis Fabiano doublait la mise à la 43e au terme d'une rupture somptueuse menée par Kaka et Robinho. Sur le 3-0, ce même Luis Fabiano, l'attaquant du FC Séville, provoquait sur un nouveau contre l'autogoal de Dossena.

Malgré ce score à la pause, les Italiens étaient toujours dans la course à la qualification. L'évolution du score à Rustenburg de la rencontre entre les Etats-Unis et l'Egypte leur a laissé pendant de longues minutes un petit espoir. Seulement incapables de se créer une occasion vraiment nette devant le but de Julio Cesar, ils quittent cette Coupe de la Confédération par la petite porte.

Essam El Hadary a précipité l'échec des siens devant les Etats-Unis. Le portier du FC Sion, si brillant contre l'Italie, endosse une lourde responsabilité sur l'ouverture du score de Davies à la 21e. Face à des "Pharaons" amorphes et privés de leur meilleur élément Zidan, les Américains doublaient la mise par Bradley à la 63e avant d'aller chercher une qualification miraculeuse par Dempsey à la 71e.

(si)

Ton opinion