Le Brésilien Dos Santos, nouveau roi de New York
Actualisé

Le Brésilien Dos Santos, nouveau roi de New York

Marilson Gomes dos Santos a remporté le marathon de Big Apple. Lance Armstrong a couru en moins de 3 heures.

En effectuant les 42,195 km en 2 h 09'58'', dos Santos est devenu le premier non-Africain à s'imposer depuis 1996. A une moyenne de près de 19,5 km/h, il a devancé de 8'' et 12'' les Kényans Stephen Kiogora et Paul Tergat, recordman du monde (2 h 04'55'') et lauréat à New York en 2005. Pour sa première participation, le Brésilien est parti en solitaire à 7 km de la ligne.

Côté suisse, Peter Camenzind a terminé au 115e rang en 2 h 38'29''. A 55 ans, cet ancien vainqueur des 100 km de Bienne a enlevé le classement dans sa catégorie (55-59 ans). Quant au Genevois Julien Gantenbein, il a pris la 121e place en 2 h 38'59''.

Le septuple vainqueur du Tour de France Lance Armstrong faisait partie des célébrités engagées dans la course. Il a atteint son objectif de finir le parcours en moins de trois heures. Armstrong a franchi la ligne d'arrivée au 869e rang, en 2 h 59'37''. Le Texan a remercié les spectateurs pour leurs encouragements: «Sans eux, j'aurais mis trois heures et demie.» A titre de comparaison, le Français Laurent Jalabert avait terminé la course l'an dernier en 2 h 55'39''.

Chez les dames, la Lettone Jelena Prokopcuka s'est imposée pour la deuxième année consécutive (2 h 25'05'') en prenant le meilleur sur l'Ukrainienne Tatiana Hladyr (2 h 26'05'') et sur la Kényane Catherine Ndereba (2 h 26'58'').

(si/ap)

Ton opinion