Or noir: Le brut à son plus bas en 4 ans
Actualisé

Or noirLe brut à son plus bas en 4 ans

Les prix du brut étaient en baisse jeudi dans les échanges électroniques en Asie, tombant sous la barre des 40 dollars.

Les prix ont ainsi atteint leur plus bas niveau en quatre ans, malgré la baisse de la production annoncée mercredi par l'Opep, selon des courtiers.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a annoncé mercredi une baisse de sa production de 2,2 millions de barils par jour à l'issue d'une réunion en Algérie. Cette réduction sera effective au 1er janvier.

Vers 07h00, le baril de «light sweet crude» pour livraison en janvier perdait 41 cents à 39,65 dollars. Le baril de Brent de la mer du Nord perdait 38 cents à 45,15 dollars.

Les prix du baril de pétrole étaient déjà tombés mercredi sous les 40 dollars à New York, pour la première fois depuis plus de quatre ans, malgré la réduction historique de la production annoncée un peu plus tôt par l'Opep.

Scepticisme

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en janvier a fini à 40,06 dollars, en chute de 3,54 dollars par rapport à son cours de clôture de mardi. Il a touché en séance 39,88 dollars, son plus bas niveau depuis le 14 juillet 2004.

«Un certain scepticisme» est de mise sur le marché sur la question de savoir si les pays membres de l'Opep vont se conformer à la décision de réduire leur production, a estimé Mark Pervan, analyste chez ANZ Bank à Melbourne.

Selon certains analystes, les baisses de production annoncées précédemment par l'Opep n'ont été appliquées par ses membres qu'à hauteur de 50% à 60%. De plus, si la Russie et l'Azerbaïdjan, conviés à la réunion de l'Opep à Oran (Algérie), se sont dits prêts à des baisses de production, aucun accord formel n'a été conclu.

(ats)

Ton opinion