Pétrole: Le brut remonte, les doutes sur le secteur financier persistent
Actualisé

PétroleLe brut remonte, les doutes sur le secteur financier persistent

Le pétrole repart en hausse. Les investisseurs réfrènent leur optimisme après l'annonce du plan de sauvetage du secteur bancaire annoncé dimanche par le gouvernement américain.

A 05h20GMT (07h20 suisses), le contrat octobre sur le brut léger américain gagnait 45 cents, soit 0,43%, à 105 dollars le baril et le Brent prenait 93 cents (0,93%) à 100,54 dollars.

Vendredi, le brut texan a bondi de plus de six dollars à 104,55 dollars, portant les gains enregistrés depuis mercredi à 14,7%, la hausse la plus importante sur trois jour enregistrée depuis décembre 1998.

Turbulences

«Il reste beaucoup de turbulences sur le marché et des questions restent posées sur la portée du plan de sauvetage de 700 milliards de dollars sur les marchés financiers», commente Toby Hassall, analyste chez Commodities Warrants Australia.

Les prix du brut restent toutefois bien en deçà de leur record au dessus de 147 dollars inscrit à la mi-juillet.

Le gouvernement américain et le Congrès ont entamé dimanche des discussions autour d'un plan de sauvetage du secteur bancaire américain, d'une valeur estimée à 700 milliards de dollars, destiné à éviter une aggravation de la crise financière qui risquerait de plonger l'économie dans une récession profonde.

Cours volatiles

Les analystes pensent que les cours du pétrole devraient rester particulièrement volatils, les investisseurs concentrant leur attention à la fois sur sur les mouvements des marchés financiers et sur le ralentissement de la demande.

La hausse des cours du brut est toutefois limitée par le cessez- le-feu unilatéral annoncé dimanche par le principal groupe rebelle nigérian après une semaine d'affrontements avec l'armée.

Le gouvernement nigérian avait annoncé que la production quotidienne du pays avait été réduite de 150 000 barils au cours de la semaine écoulée en raison de ces troubles. (ats)

Ton opinion