Confédération: Le budget 2010 se solde par 2,5 milliard de déficit
Actualisé

ConfédérationLe budget 2010 se solde par 2,5 milliard de déficit

Après trois jours de débat, le Conseil national a adopté mercredi le budget 2010 de la Confédération.

Après trois jours de débats, la Chambre du peuple a adopté le budget de la Confédération par 133 voix contre 52. Seule l'UDC, qui exigeait comme de coutume des coupes plus drastiques, s'y est opposée.

Sur le papier, le déficit devrait atteindre 2,5 milliards de francs, avec 60,71 milliards de dépenses au compte ordinaire, a précisé Christian Levrat (PS/FR) au nom de la commission. Le compte de résultat, que le National se plaît à citer, boucle avec un trou de 1,76 milliard.

La Chambre du peuple s'est permise plusieurs différences par rapport au Conseil des Etats. Pourtant, seuls 37 millions séparent pour l'heure les deux conseils.

Aides supplémentaires

La Confédération devrait donner encore un coup de pouce aux chauffages écologiques à distance. Le Conseil national a décidé mercredi d'attribuer 25 millions pour leur promotion dans le budget 2010. Le Musée alpin devrait aussi bénéficier de quelques largesses.

Par 109 voix contre 75, le National a accepté un crédit de 25 millions pour promouvoir des projets de chauffage à distance alimentés par des énergies renouvelables.

La droite a fustigé en vain ce nouveau subventionnement. La Confédération a fait un versement unique de 30 millions pour les chauffages à distance dans le programme de relance conjoncturelle, a rappelé le ministre des finances Hans-Rudolf Merz.

Autre objet de courroux pour la droite, l'octroi d'une aide de 520'000 francs au Musée Alpin Suisse. La majorité a en revanche rejeté toutes les demandes du camp rose-verte en faveur de soutiens supplémentaires aux énergies renouvelables et à la biodiversité.

Critiques au vaccins

Le conseil a profité de l'examen du deuxième supplément au budget 2009 pour critiquer l'achat d'un nombre excessif de vaccins contre la grippe porcine. Mais malgré quelques grincement de dents, il a fini par autoriser 84 millions de francs.

Idem des 18 millions attribués par le gouvernement comme contribution à l'exportation de produits agricoles transformés pour atténuer la crise du lait. Cette politique agricole, qui favorise l'industrie de transformation, «nous donne mal au ventre», a critiqué en vain Louis Schelbert (Verts/LU).

Jeudi aux Etats

En fin de compte, le deuxième supplément au budget, qui alourdit la facture 2009 de 450 millions, a été adopté par 131 voix contre 36. Le Conseil des Etats lui a déjà donné son aval. Il se prononce jeudi sur les divergences concernant le budget.

La principale différence est due au refus du National de couper 40 millions dans l'enveloppe du personnel. La Chambre du peuple a aussi ajouté 10 millions pour les bâtiments protégés et un million pour la lutte contre le dopage, en plus des 25 millions pour les chauffages à distance et du demi-million pour le Musée alpin .

En revanche, la majorité a réduit les crédits de l'Office fédéral du logement de plus de 30 millions. Elle a biffé 2,5 millions destinés à une campagne pour redorer l'image de la Suisse aux Etats- Unis dans les moyens pour Présence Suisse.

L'Office de l'aviation civile s'est vu rogner 4 millions destinés à l'achat d'un avion d'entraînement. Autre mesure de rétorsion, le conseil a sucré 3 millions pour la mise en oeuvre des passports biométriques. (ap)

Ton opinion