21.12.2016 à 13:22

Jeux olympiques

Le budget abaissé à 17 milliards de dollars

Les organisateurs des JO 2020 de Tokyo ont réussi à réduire drastiquement l'enveloppe destinée à la manifestation sportive.

L'un des nombreux chantiers des JO 2020.

L'un des nombreux chantiers des JO 2020.

AFP

Le budget des JO 2020 de Tokyo a été abaissé à 17 milliards de dollars (17,7 milliards de francs), a indiqué le comité organisateur. Les craintes d'une perte de contrôle des dépenses se font de plus en plus pressantes.

Le chef du comité organisateur, Toshiro Muto, a déclaré que le budget global des Jeux de Tokyo sera compris entre 1600 et 1800 milliards de yen, soit entre 15 et 16,8 milliards de dollars selon lui. Le budget présenté mercredi lors de discussions entre organisateurs, membres du CIO et responsables politiques japonais est le plus détaillé jusqu'à présent et intervient alors que Tokyo fait face à des pressions énormes pour réduire ses coûts.

«Nous sommes contents»

Il y a encore quelques semaines, la facture totale menaçait de dépasser les 3000 milliards de yens (environ 27 milliards de dollars), soit quatre fois le montant initial estimé (734 milliards de yens) et plus de deux fois ce qu'ont coûté les JO 2012 à Londres. «Nous sommes contents des progrès que vous avez faits, a dit le vice-président du CIO, John Coates, aux organisateurs par vidéo-conférence. Nous pensons pouvoir continuer à travailler avec vous pour trouver... plus d'économies».

La gouverneur de Tokyo, Yuriko Koike, élue cette année en ayant promis de baisser les coûts, a précisé que 40 milliards de yen (340 millions de dollars) pourraient encore être économisés en modifiant les infrastructures de canoë, de volley-ball et de natation. Pour réduire le budget, elle avait déjà proposé de déplacer le site accueillant le canoë, initialement prévu à Tokyo, de 400 kilomètres au nord, dans la préfecture de Miyagi, une des zones les plus touchées par le tsunami de 2011.

Mais l'idée a été rejetée par l'organisation, réticente à déplacer le site, obligeant Yuriko Koike a annoncer le mois dernier le maintien du canoë à Tokyo, avec toutefois une nette diminution des coûts de construction de ce site. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!