Genève: L’école spécialisée n’aura pas les 55 postes réclamés
Publié

GenèveL’école spécialisée n’aura pas les 55 postes réclamés

La commission des finances n’a pas accepté d’octroyer l’argent nécessaire à la création de 55 postes à l’Office médico-pédagogique. 

Anne Ermery-Torracinta, conseillère d’Etat chargée du DIP.

Anne Ermery-Torracinta, conseillère d’Etat chargée du DIP.

Laurent Guiraud/TDG

La réorganisation de l’Office médico-pédagogique (OMP) présentée lundi, est mal emmanchée. Le crédit complémentaire demandé par le Département de l’instruction publique (DIP) pour doter l’OMP de 55 nouveaux  postes a été refusé par la Commission des finances du Grand Conseil. Une décision qui met à mal le projet d’Anne Emery-Torracinta qui devra revenir avec une nouvelle mouture. D’après «Le Temps», la majorité des députés a tiqué sur le nombre de postes administratifs. En effet, un tiers des 55 postes prévus est dévolu à la direction générale et à l’état-major du Département de l’instruction publique. Cité par le quotidien, Yvan Zweifel, chef de groupe PLR et membre de la commission, reconnaît que l’OMP a besoin de renforts, mais «sur le terrain, pas dans l’encadrement et l’administration».

Davantage de temps

Contacté, le Département de l’instruction publique n’a pas souhaité réagir à une «rupture du secret de commission».  Lundi, lors de la présentation du plan d’action pour l’OMP, Anne Emery-Torracinta la conseillère d’Etat chargée du DIP, avait affirmé qu’en «cas de refus, la réorganisation pourrait tout de même être mise en oeuvre, car les dysfonctionnements n’étaient pas uniquement liés à des questions de moyens». Néanmoins, avait ajouté la magistrate, «cela prendra davantage de temps». Anne Emery-Torracinta avait prévenu: «Si les crédits ne sont pas accordés, le Parlement devra prendre à sa charge la responsabilité de la sécurité des enfants». L’engagement de personnel visait à réduire les risques, selon elle. 

«Plus prudent d’attendre»

«Les enfants n’ont pas à payer l’incompétence»

(mpo/jef)

Ton opinion

17 commentaires