Nuits genevoises: Le Bypass obligé de fermer durant 3 semaines

Actualisé

Nuits genevoisesLe Bypass obligé de fermer durant 3 semaines

Le Service du commerce genevois a puni la célèbre boîte de nuit pour trois semaines, à cause des trop nombreuses descentes de police. La direction va faire recours.

Ré-ouvert depuis fin 2005, le Bypass est un club de 500m2.

Ré-ouvert depuis fin 2005, le Bypass est un club de 500m2.

«Ils veulent qu'on devienne un salon de thé?» Pour l'exploitant du Bypass, Angel Aparicio, le vendredi 13 a eu des allures de cauchemar. Alors que tout était prêt pour fêter le Nouvel An russe, le célèbre club s'est vue intimer l'ordre par le Service du commerce (SCom) de garder ses portes fermées, et ce pendant trois semaines.

Une décision motivée par le grand nombre d'interventions de la police nécessaires pour ramener le calme dans le périmètre de la disco ces deux dernières années. «La plupart du temps, c'est nous qui les appelons. Je n'y comprends rien», peste le gérant. Un recours contre l'ordre du SCom va être déposé. L'effet suspensif sera demandé.

«La politique de la nuit nous préoccupe. Mais nous sommes surtout attentifs à ce que les lois soient respectées et à la sécurité de la population», explique le conseiller d'Etat en charge de l'économie, Pierre-François Unger.

(20 minutes)

Ton opinion