27.04.2020 à 20:45

Université de Berne

Le cadeau du mécène est-il empoisonné?

Un privé a fait un don de 100 millions de francs à l'Université de Berne. Or, il s'avère désormais que le Bernois domicilié aux USA peut suspendre ses versements s'il n'est pas satisfait avec la recherche scientifique.

de
ofu
L'université a signé le contrat en décembre dernier.

L'université a signé le contrat en décembre dernier.

Keystone/Manuel Lopez

L'Université de Berne a récemment reçu un don de 100 millions de francs du mécène Hansjörg Wyss. Selon le quotidien «Der Bund», il s'agit du plus haut don que la haute école a reçu de la part d'une personne privée. L'argent servira à financer un nouveau centre de recherches se concentrant sur la durabilité et la protection de l'environnement. Le Canton et l'université participent au projet à hauteur de 50 millions de francs chacun.

Le journal est parvenu à se procurer une copie du contrat, signé en décembre dernier et liant Hansjörg Wyss, l'université et les autorités cantonales. Il s'avère que la fondation du mécène peut, après trois ans déjà, décider si elle approuve les résultats des recherches scientifiques. Si ce n'est pas le cas, elle peut retenir ou suspendre son versement annuel de 10 millions de francs.

Les scientifiques craignent désormais de devoir subir des pressions afin que leurs recherches servent les intérêts de la Fondation Wyss. Contactée à ce sujet, l'université assure cependant: «La liberté de recherche et la liberté d'enseignement sont garanties, même si la Fondation Wyss a son mot à dire sur le financement du centre de recherches.»

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!