Actualisé 27.07.2011 à 13:20

«Call of Juarez: The Cartel»Le «Call of Juarez» de trop

En transposant sa franchise à notre époque, Techland a réussi à faire moins bien qu'à ses débuts.

von
mmi

A l'inverse des deux premiers épisodes, le jeu de tir à la première personne «Call of Juarez: The Cartel» se déroule à notre époque. Exit les vastes plaines du Far West et les combats nerveux aux six-coups face à de redoutables cow-boys. Vous voici débarqué dans une guerre sans merci contre des narcotrafiquants mexicains particulièrement coriaces.

Si le scénario n'est pas franchement déplaisant, malgré des personnages bien moins charismatiques que dans les précédents opus, le titre pèche surtout par ses graphismes. En effet, on a la désagréable impression d'évoluer dans des décors moins réussis que dans les versions antérieures. Un comble. Par ailleurs, le gameplay n'amène rien de nouveau à l'édifice des jeux du genre et vous donne fortement envie de bailler, et cela, même en coopération.

Et ce n'est pas les modes multijoueur qui vont le sauver du naufrage. Il n'en existe que deux: le classique Match à mort par équipe et le mode Objectif où deux équipes luttent pour exécuter des missions. C'est bien maigre.

«20 minutes» vous offre cinq exemplaires de ce jeu:

PC (en septembre), PS3, Xbox 360.

Techland. Multi. Age Pegi: 18 ans.

*

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!