Actualisé 26.06.2019 à 05:47

FootballLe Cameroun ne rate pas son entrée

Les Lions indomptables ont remporté 2-0 leur premier match de la CAN face à la Guinée-Bissau.

de
afp/nxp
L'équipe fête le deuxième but inscrit par Bahoken (à dr.).

L'équipe fête le deuxième but inscrit par Bahoken (à dr.).

AFP

Pas de faux départ pour le Cameroun: les Lions indomptables, tenants du titre, ont réussi leur entrée dans la CAN en s'imposant 2-0 face à la Guinée-Bissau mardi à Ismaïla sur les rives du canal de Suez.

Deux buts coup sur coup de leur défenseur central Yaya Banana (66e) puis de leur attaquant remplaçant Stéphane Bahoken sur son premier ballon (69e) ont fait oublier la première période plutôt laborieuse des joueurs de Clarence Seedorf.

Avec cette victoire, les coéquipiers d'Eric Maxim Choupo-Moting (capitaine), qui avaient jeudi soir refusé de prendre l'avion pour l'Égypte en raison d'un conflit sur les primes de matches avant de se raviser, prennent les commandes du groupe F, le Ghana et le Bénin s'étant neutralisés (2-2) en fin de soirée. Deux buts des frères Ayew n'ont pas suffi aux «Black Stars» du Ghana pour réussir leurs débuts, qui ont été plombés par l'exclusion de John Boye (carton rouge, le premier de la compétition).

Quel raté!

Quant aux Camerounais, ils doivent surtout ce premier succès à un énorme raté de la défense guinéenne, coupable lors de l'ouverture du score sur corner.

Laissé complètement seul, Yaya Banana a eu toute latitude pour ajuster une puissante tête au ras du second poteau. Un ballon que le latéral Guinéen Tomas Dabo, placé sur sa ligne, n'a fait qu'accompagner dans ses propres filets.

Assommés par ce premier but concédé, les «Djurtus» (Lycaons) se sont loupé à nouveau dans la foulée quand leur milieu Sori Mané a dévié malgré lui un centre anodin, déjà repoussé par sa défense, vers Stéphane Bahoken seul face aux gardiens.

L'attaquant, entré sur la pelouse une poignée de secondes plus tôt, n'a pas tremblé pour inscrire son deuxième but pour les Lions indomptables.

Le Cameroun devait à l'origine être le pays-organisateur de cette CAN 2019, mais s'est finalement vu préférer l'Égypte, en raison de ses retards dans l'organisation.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!