Le camping du Paléo, une ville dans la ville
Publié

Paléo FestivalLe camping, une ville dans la ville

Après avoir été à la genèse du Pal’Asse, Amandine Massy est devenue la cheffe du camping. Présentations.

par
Fabien Eckert
1 / 8
Amandine Massy est la responsable du camping. 

Amandine Massy est la responsable du camping. 

M. Zamofing
Le camping du Paléo peut accueillir jusqu’à 9000 personnes. 

Le camping du Paléo peut accueillir jusqu’à 9000 personnes. 

P. Descombes
On y vit. 

On y vit. 

M. Schmid

Arrivée en 2016 dans le cadre d’un stage pour l’école de tourisme, la Valaisanne d’origine n’a plus quitté la plaine de l’Asse depuis lors. Et le festival porte déjà l’empreinte d’Amandine Massy, 29 ans. Notamment le camping, puisque c’est elle qui a imaginé, dans le cadre de ses études, le Pal’Asse. «Le Paléo cherchait depuis un bout de temps une alternative pour un camping plus confortable. J’ai développé ce projet en parallèle de mon bachelor», raconte-t-elle. Son idée a rapidement fait un carton.

Dès son lancement, en 2017, le Pal’Asse et ses 500 lits payants ont affiché complet. Il en est d’ailleurs de même pour 2022. «Les retours sont très positifs. Une partie du public, de tous les âges, recherche des alternatives plus luxe au camping traditionnel et plus les logements sont luxueux, plus il y a de la demande», estime celle qui est responsable de tout le camping depuis 2022.

La zone, qui accueille près de 9000 campeurs au total, évoluera peu en 2022. «Logique. Il y a déjà tant de changements sur le terrain du festival. On va quand même, comme à chaque édition, améliorer les lieux de vie», explique Amandine qui glisse, dans un sourire, qu’elle n’est pas «campeuse dans l’âme». Elle a par ailleurs remarqué qu’il y avait de plus en plus de camping-cars qui venaient au Paléo, et que la demande était de plus en plus forte pour le Pal’Asse: «Ça pose des questions. Je n’ai pas encore les réponses. En tous cas, on doit absolument conserver l’esprit sympa de ce camping».

Bienvenue au Quartier libre! 

Ton opinion

20 commentaires