Actualisé 23.03.2020 à 19:30

Olympisme

Le Canada n'enverra pas d'athlètes aux Jeux

Le Comité olympique canadien est le premier à prendre cette décision.

de
Sport-Center

Le Comité Olympique Canadien et l'a annoncé dimanche: il n'enverra aucun athlète aux Jeux Olympiques de Tokyo, prévus du 24 juillet au 9 août et a exigé leur report en raison de la pandémie de coronavirus.

Il est ainsi le premier pays à prendre cette décision, qui concerne aussi les sportifs et sportives paralympiques.

Le Comité olympique canadien (COC) et le Comité paralympique canadien (CPC), appuyés par leurs Commissions des athlètes, leurs organismes nationaux de sport (ONS) et par le gouvernement du Canada ont pris la décision difficile de ne pas envoyer d'équipes canadiennes aux Jeux olympiques et paralympiques au cours de l'été 2020, peut-on lire dans le communiqué d'Équipe Canada.

Qui a aussi lancé un appel solennel: «Le COC et le CPC demandent instamment au Comité international olympique, au Comité international paralympique et à l'Organisation mondiale de la santé de reporter les Jeux d'un an.»

Le message du pays à la feuille d'érable, qui a pris part à tous les Jeux d'été sauf en 1896 (Athènes) et en 1980 (Moscou), a été salué par plusieurs athlètes et anciens sportifs.

Le hockeyeur Max Domi, par exemple, a utilisé le hashtag «Tokyo2021».

L'athlète américaine Lolo Jones s'est engagée à prolonger sa carrière d'un an et à être présente à Tokyo en 2021.

Le tennisman canadien Vasek Pospisil a insisté sur le fait que la crise sanitaire est plus importante que le sport.

Quelques heures plus tôt, le CIO avait laissé entrevoir la possibilité d'un report, mais s'était donné quatre semaines pour prendre une décision, tout en assurant que l'annulation pure et simple des JO 2020 «n'était pas à l'ordre du jour».

E. F.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!