Il perd un pari et mange un chapeau!
Publié

Hockey sur glaceLe Canadien de Montréal en finale? Il doit manger un chapeau!

C’est un pari que Pete Blackburn a lancé le lendemain de l’élimination des Leafs par les Habs. Le supporter s’est exécuté le jour de son 30e anniversaire. Avec une bière!

par
Sport-Center

Il y en a qui aurait mis leur barbe ou leur belle chevelure en jeu, lui, n’a pas forcément réfléchi, convaincu qu’il ne risquait rien. Ce n’est pas un fan de l’équipe de France qui était persuadé, lui aussi, que la Suisse ne gagnerait pas. Mais il y avait tout de même un peu d’arrogance de sa part.

«Si Montréal bat Colorado ou Vegas, je mangerai un chapeau.» Chiche? Ce n’était pas des paroles en l’air lâchées dans un bar après la cinquième bière avalée d’un trait. Ou alors, il pensait bêtement qu’au lendemain de l’élimination des Leafs par le CH, les gens qui participaient à cette soirée avaient oublié son pari. Ce défi un peu stupide a refait surface sur Twitter avant le coup d’envoi de la finale.

Le principal intéressé a-t-il tenu parole? Oui. Preuve à l’appui. Le représentant de Bally Sports, qui compte plus de 100 000 abonnés sur le réseau social à l’oiseau bleu, n’avait pas vraiment le choix. La question était de savoir quel type de couvre-chef ferait office de dîner.

Au même moment où le Canadien de Montréal envoyait les Knights en vacances, Pete Blackburn soufflait 30 bougies. C’est pour cette raison que notre ami a finalement opté pour le chapeau d’anniversaire. Avec une bière pour mieux digérer. Quelle santé!

Un symbole d’échec

En avril 2019, un autre amateur de hockey avait lui aussi avalé un chapeau à la suite d’un pari perdu. Par un drôle de hasard, la gageure en question était liée au balayage du Lightning par les Blue Jackets.

La prochaine fois, ces deux fanatiques y repenseront à deux fois avant de sous-estimer les Habs. Qu’ils se mettent la boule à zéro, c’est moins indigeste qu’un chapeau…

Ton opinion