Genève: Le Canton à court pour rénover ses bâtiments
Actualisé

GenèveLe Canton à court pour rénover ses bâtiments

Un rapport de l'Inspection cantonale des finances indique qu'il manque 100 millions de francs à l'Etat genevois pour effectuer des travaux d'entretien sur ses bâtiments vétustes.

par
hdc

Le Département de l'urbanisme sera bien en peine de financer des travaux de rénovation sur son parc immobilier. Comme l'indique «Le Matin», il manque aujourd'hui 100 millions de francs à l'Etat pour rénover par exemple le cycle du Renard à Vernier ou Uni Bastions. Résultat: seuls les travaux d'extrême urgence seront menés.

«Il ne fallait pas être devin pour comprendre que les 320 millions de francs de ce que l'on appelle le crédit de programme, étaient insuffisants pour entretenir le parc immobilier de l'Etat d'une valeur de 6 milliards», observe une source dans le quotidien orange. D'après ce dernier, si le rapport de l'Inspection cantonale des finances, ne pointe pas de responsable du doigt, c'est la gestion de l'ex-magistrat Mark Muller qui est mise en cause.

L'ancien conseiller d'Etat PLR estime pour sa part qu'il est «illusoire» de croire que le chef du département maîtrise le détails de tels investissements spécifiques.

Désormais, chaque rénovation de plus de 10 millions de francs appellera un crédit spécifique. Jusqu'alors, une enveloppe (en 2011, les députés avaient alloués 320 millions de francs) était votée par le Grand Conseil pour quatre années.

Ton opinion