Actualisé

Transport aérienLe canton de Berne veut soutenir son aéroport

Le canton envisage de prendre une participation minoritaire substantielle dans le capital-actions de Flughafen Bern.

Flughafen Bern.

Flughafen Bern.

Keystone/archive/photo d'illustration

Le canton de Berne veut créer une base légale afin de soutenir financièrement sur le long terme les services de l'aéroport de Berne. Cette nouvelle loi lui permettrait de prendre une participation minoritaire substantielle au capital de l'aéroport.

«Le canton de Berne a soutenu l'aéroport de Berne à diverses reprises ces dernières années en investissant dans l'extension des infrastructures et dans la sécurité. Il l'a fait sur la base d'arrêtés du Grand Conseil fondés sur la loi sur le pilotage des finances et des prestations. Un soutien permanent requiert cependant une nouvelle base juridique», a indiqué lundi le Conseil-exécutif.

Si le canton envisage de prendre une participation minoritaire substantielle dans le capital-actions de Flughafen Bern, il exclut toutefois «tout soutien à des compagnies aériennes ou à des services de vol».

Le Conseil-exécutif bernois rappelle que l'aéroport de Berne est une infrastructure de premier plan pour le canton et la région. Il répond aux besoins des lignes régulières, des charters, de l'aviation d'affaires, de l'exploitation non commerciale, des vols de sauvetage et de la formation. Depuis que la compagnie SkyWork Airlines a cessé ses activités en août 2018, l'aéroport a toutefois perdu son principal client.

Mobilité numérique

De plus, des changements importants affecteront les services de navigation aérienne prochainement, la Confédération ayant décidé d'abandonner une partie de son financement. Le conseil d'administration de l'aéroport veut faire de celui-ci un centre de mobilité et une plate-forme d'infrastructures. En plus des activités existantes, l'aéroport devrait accueillir des entreprises liées à l'aviation et mettre l'accent sur la mobilité numérique.

«Sans soutien public, l'exploitation de l'aéroport ne peut être assurée et financée que sous une forme fortement redimensionnée. Un soutien financier substantiel est donc nécessaire de la part des pouvoirs publics pour assurer le maintien et le développement d'une infrastructure performante», a ajouté le canton de Berne. Le projet de loi est mis en consultation jusqu'à la mi-août. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!