05.10.2020 à 14:23

DigitalisationLe canton de Fribourg crée un pont numérique avec ses communes

Les communes fribourgeoises souhaitant mener à bien un projet de développement durable auront désormais un accès facilité pour leurs démarches via un site internet.

de
NXP
Estavayer-le-lac, photo d’illustratino.

Estavayer-le-lac, photo d’illustratino.

KEYSTONE

Ce projet est le résultat de la collaboration entre l'Etat de Fribourg et l'Association des communes fribourgeoises (ACF). «Nous avons développé ce site pour qu'il soit le plus pratique et utile possible aux acteurs d'un projet de développement durable, comme une boîte à outils», a indiqué lundi devant la presse Sara Valsagiacomo, collaboratrice scientifique pour le développement durable.


Chaque commune et société locale pourra y trouver des actions qui correspondent à ses ressources et orientations. Leur contribution va permettre également une mise à jour régulière du site le rendant plus dynamique et vivant.
Le Portefeuille d'actions durables existe depuis 2013 sous la forme d'un simple document. Son renouvellement a été lancé en 2019 à la demande de communes fribourgeoises et avec le soutien de la Confédération.


Pour Micheline Guerry-Berchier, secrétéraire générale de l'ACF, "la modernisation de ce projet permet de renforcer l'autonomie des communes dans la mise en oeuvre de telles actions et de soutenir les collaborations intercommunales».

Développement durable

Le Portefeuille tente de rendre compréhensible au travers d'actions concrètes le concept de la durabilité. Il permet d'inscrire l'action des communes dans un effort global, selon les initiateurs.


«Nous voulons promouvoir le partage des idées dans le cadre plus grand qui est celui du développement durable", a précisé Jean-François Steiert, le conseiller d'Etat fribourgeois en charge de l'aménagement, de l'environnement et des constructions. "Les actions qui seront menées via ce site vont permettre de contribuer autant à la préservation de l'environnement qu'à la cohésion sociale et au développement économique».


Il permet ainsi d'inscrire l'action des communes dans un effort global. Selon les autorités cantonales, il n'y a pas d'équivalent en Suisse romande d'un tel un outil numérique.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!