Actualisé 19.01.2010 à 13:08

Démographie

Le canton de Genève a gagné 4200 habitants

En 2009, l'évolution démographique du canton de Genève a continué à être positive malgré le manque de logements et la crise.

Le nombre d'habitants s'est établi à 457'628, soit 4189 de plus qu'en 2008, a indiqué mardi l'Office cantonal de la statistique (OCSTAT).

Le solde migratoire, soit l'excédent des arrivées sur les départs, a participé pour 68% à la croissance démographique de l'an dernier. Le solde naturel, soit l'excédent des naissances sur les décès, n'y a contribué que pour 32%, ce qui correspond à 1345 personnes, a précisé l'OCSTAT.

En 2009, le solde migratoire s'est élevé à 2844 personnes. Ce gain est certes «largement positif», mais sans comparaison avec les soldes de &4400 personnes par an relevés durant la période de forte croissance de la population entre 1999 et 2003, a noté l'OCSTAT.

L'excédent des naissances sur les décès des étrangers explique près de 78% du solde naturel. Par ailleurs, l'an dernier, 4248 étrangers se sont naturalisés suisses.

A la fin de 2009, la population suisse dans le canton de Genève s'élevait à 278'243 personnes, soit une hausse de 1194 personnes en un an. La population étrangère, quant à elle, se montait à 179'385 personnes, soit 39,2% des habitants du canton.

En 2009, la Ville de Genève a gagné 1245 habitants. Les autres communes genevoises qui ont connu la plus forte augmentation de leur population sont: Vernier (&489), Meyrin (&421), Grand-Saconnex (&355), Lancy (&296), Versoix (&273) et Carouge (&220).

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!