Gardes-frontière: Le canton de Genève demande une revalorisation de la fonction
Actualisé

Gardes-frontièreLe canton de Genève demande une revalorisation de la fonction

Le Conseil d'Etat genevois est préoccupé par le manque de gardes-frontière dans le canton.

Il a envoyé mercredi une lettre au président de la Confédération Hans-Rudolf Merz pour lui demander revaloriser la fonction et ainsi la rendre plus attractive.

En mai 2009, 90 postes étaient vacants à Genève, soit 28% des 316 postes prévus par l'administration fédérale pour le canton, a rappelé le gouvernement. Malgré les efforts faits par Berne, la pénurie de gardes-frontière persiste, en raison d'une rémunération trop faible ajoutée à la cherté de la vie à Genève.

Pour le Conseil d'Etat, une solution consisterait à augmenter l'allocation liée au marché de l'emploi, afin de tenir compte du coût élevé de la vie à Genève, mais également pour s'adapter au niveau de rémunération des autres corps de police du canton et aux salaires versés par les sociétés de sécurité privées.

(ats)

Ton opinion