Vaud: Le canton de Vaud décide de garder les restaurants ouverts
Publié

VaudLe canton de Vaud décide de garder les restaurants ouverts

Les restaurants resteront ouverts dans le canton de Vaud. Ainsi en a décidé le conseil d’État en utilisant la marge de manœuvre octroyée par la Confédération.

Les restaurants vaudois resteront ouverts durant les fêtes, malgré les décisions prises aujourd’hui par le Conseil fédéral.

Les restaurants vaudois resteront ouverts durant les fêtes, malgré les décisions prises aujourd’hui par le Conseil fédéral.

KEYSTONE

Le Conseil d’État vaudois a décidé vendredi après-midi de maintenir les restaurants (jusqu’à 23h00), les salles de sport, les musées et les bibliothèques ouverts jusqu’au 24 décembre. Les domaines skiables le resteront aussi. Le gouvernement réévaluera la situation lundi.

Cette décision a été prise en concertation avec les autres cantons romands, en étant «conscient que la situation reste fragile», écrit le Conseil d’État dans une note aux médias. Aucune modification de l’arrêté cantonal en vigueur n’est donc à ce stade nécessaire: les dispositions régissant en particulier l’exploitation des restaurants, des commerces, des bibliothèques, des musées, des centres sportifs et des domaines skiables restent en vigueur.

Taux de reproduction faible

Vaud a ainsi décidé d’utiliser la marge de manœuvre octroyée par la Confédération au vu de son taux de reproduction du coronavirus, actuellement toujours au-dessous de 1.

Les gouvernements des cantons romands s’accordent sur le fait que pour les cantons qui sont au bénéfice du régime dérogatoire d’exception et remplissent les conditions sanitaires prescrites, les mesures d’ouverture fondée sur ce régime demeurent en vigueur jusqu’au 24 décembre, souligne le canton de Vaud.

Dans le cadre de cette coordination, un nouveau point de situation sera fait à partir du lundi 21 décembre, pour évaluer la situation sanitaire, la suite de l’application de l’ordonnance fédérale, ainsi que les perspectives d’une approche concordante à propos des domaines skiables, explique le gouvernement vaudois.

(ATS/NXP)

Ton opinion