Valais: Le Canton milite pour un second casino auprès du Conseil fédéral

Publié

ValaisLe Canton milite pour un second casino auprès du Conseil fédéral

Le Gouvernement valaisan estime sa population suffisante pour avoir droit à une deuxième concession.

Le Valais accueillait deux casinos jusqu’à la fermeture de celui de Zermatt. 

Le Valais accueillait deux casinos jusqu’à la fermeture de celui de Zermatt. 

Pixabay

Le nombre de casinos que peut accueillir chaque canton est fixé par les sept sages de Berne. Fin avril, ceux-ci ont décidé, sur le principe, qu’une seule concession serait accordée au Valais à partir de 2025, ce qui est déjà le cas actuellement. Un mois plus tard, le Gouvernement valaisan s’est fendu d’un courrier adressé au président de la Confédération pour lui faire part de son étonnement. Il considère qu’il s’agit d’une inégalité de traitement, en comparaison des cantons du Tessin et des Grisons, qui comptent respectivement trois et deux maisons de jeux, alors que leur population est comparable à celle du Valais pour le premier et nettement inférieure pour le second.

Le Conseil d’État estime aussi qu’un deuxième casino, en plus de celui de Crans-Montana, aurait sa place en plaine et n’aurait aucun mal à être rentable, surtout si l’ont tient compte des touristes susceptibles de venir jouer. En juin, le Conseil fédéral a répondu que plusieurs étapes devaient encore être franchies avant qu’une décision finale soit prise, sans se prononcer sur le fond de la question, explique «Le Nouvelliste». À noter que trois projets de casinos sont actuellement à l’étude en Valais, à Sion, Saxon et Martigny.

(XFZ)

Ton opinion

17 commentaires