Genève: Le Canton s'offre un resto pour ses chômeurs
Actualisé

GenèveLe Canton s'offre un resto pour ses chômeurs

L'Office cantonal de l'emploi genevois va former sur le terrain des personnes en fin de droit aux métiers de la restauration. L'établissement sera ouvert au public.

par
dti
Le Trinquet accueillera des chômeurs pour les former.

Le Trinquet accueillera des chômeurs pour les former.

En faillite depuis janvier dernier, le restaurant Le Trinquet a enfin retrouvé un repreneur. L'Etat de Genève a en effet récupéré l'établissement des Acacias, proche du Stade de Genève, qui va devenir une sorte d'école de formation professionnelle dans le domaine de la restauration.

Actuellement en travaux de rénovation, Le Trinquet s'apprête a accueillir des chômeurs en fin de droit. Ceux-ci bénéficieront du programme cantonal de stage emploi-formation d'une durée maximale de 6 mois.

«L'augmentation du nombre de chômeurs dans la restauration s'explique par le fait que les activités saisonnières sont terminées, explique Patrick Schmied, directeur de l'Office cantonal de l'emploi. De manière générale, ces gens n'ont que peu de formation. Le but du Trinquet est justement de leur permettre d'en acquérir une». Le fonctionnaire ajoutant que son job est «de chercher à caser les chômeurs genevois».

Une trentaine de futurs «apprentis» seront encadrés par des professionnels de Gastro Formation, une dépendance de la Société des cafetiers-restaurateurs genevois (SCRHG). Cette dernière se chargera de l'administration de l'établissement. «Nous avons créé une association avec tous les partenaires, précise Laurent Terlinchamp, président de la SCRHG. Ce type d'opération marche très bien dans les autres cantons».

Le Trinquet nouvelle formule sera inauguré d'ici la fin du mois. Dans un second temps, le restaurant sera ouvert au public le midi et le service assuré par les chômeurs en formation.

Ton opinion