Valais: Le canton veut «donner du muscle» aux arts visuels
Actualisé

ValaisLe canton veut «donner du muscle» aux arts visuels

Le budget annuel destiné aux arts visuels du canton du Valais ne sera pas assuré par des montants supplémentaires, mais par une redistribution des moyens précédents.

L'ambition de «ArtPro Valais» est de «donner du muscle au secteur des arts visuels», a imagé jeudi devant la presse Jacques Cordonier, chef du service valaisan de la culture.

L'ambition de «ArtPro Valais» est de «donner du muscle au secteur des arts visuels», a imagé jeudi devant la presse Jacques Cordonier, chef du service valaisan de la culture.

Après le théâtre et la musique, le Valais lance un programme de soutien aux arts visuels, «ArtPro Valais», qui bénéficie d'un budget de 160'000 francs.

L'ambition de «ArtPro Valais» est de «donner du muscle au secteur des arts visuels», a imagé jeudi devant la presse Jacques Cordonier, chef du service valaisan de la culture. Le nouveau programme concerne les arts plastiques, la photographie, l'art vidéo, l'art numérique, les performances et les arts appliqués.

Le dispositif, mis en place dès 2014, s'appuie sur deux piliers: le soutien aux artistes et le soutien aux structures qui mettent en valeur les arts visuels, tels que les galeries, les musées, les manifestations.

Plusieurs bourses

Concrètement, et sous réserve de l'attribution du budget nécessaire, «ArtPro Valais» attribue deux bourses de 15'000 francs par an et pour une durée de trois ans à des artistes visuels confirmés. Elle accorde également chaque année deux bourses de 10'000 francs à des artistes émergents.

Le programme favorise aussi l'accueil d'artistes visuels de renommée internationale. Il accorde pour cela à des institutions deux montants annuels d'une valeur de 10'000 à 20'000 francs.

Enfin, «ArtPro Valais» soutient chaque deux ans, et pour une durée de quatre ans, des structures déjà confirmées avec une bourse de 30'000 à 70'000 francs par an. Les structures plus «underground» et expérimentales seront soutenues via une bourse de 10'000 à 20'000 francs par an pour une durée de deux ans.

Redistribution des moyens

Globalement, «ArtPro Valais» est doté d'un montant de 160'000 francs pour 2014. Le financement est assuré sans budget supplémentaire, mais avec une redistribution des moyens précédents, comme ceux qui étaient dévolus aux bourses de création en art visuel.

Les restrictions budgétaires auxquelles doivent faire face le canton et le service de la culture, explique cette situation. Le contexte était différent pour ThéâtrePro et MusiquePro, lancés respectivement en 2006 et 2010, et dotés de montants supplémentaires.

Le prochain programme d'encouragement valaisan devrait concerner la littérature. Puis, le service valaisan de la culture s'emploiera à encourager le public à découvrir toutes ces formes d'art. (ats)

Ton opinion