Actualisé 01.04.2008 à 07:54

Le capitaine de l'équipe d'Inde refuse de porter la flamme olympique

Le capitaine de l'équipe d'Inde de football Bhaichung Bhutia a refusé de porter la flamme olympique lors du relais qui passera à New Delhi à la fin du mois.

Ceci afin de protester contre la répression des autorités chinoises contre les manifestations pro-Tibet, a annoncé mardi un responsable.

Selon cette personne, l'Association olympique indienne (IOA), qui organise le passage de la flamme dans la capitale indienne le 17 avril, a invité plusieurs athlètes à y participer. Bhaichung Bhutia a faxé sa décision à la IOA lundi.

«C'est ma façon de soutenir le peuple tibétain et leur combat», a déclaré Bhaichung Bhutia dans «The Times of India». «J'abhorre la violence sous toutes ses formes». Bhutia est originaire de l'Etat du Sikkim, situé dans le nord-est de l'Inde, à la frontière avec la Chine.

«Je suis solidaire avec la cause tibétaine. J'ai beaucoup d'amis dans le Sikkim qui sont bouddhistes», a-t-il ajouté. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!