Afrique du Sud: Le capitaine des Bafana Bafana tué par des voleurs
Actualisé

Afrique du SudLe capitaine des Bafana Bafana tué par des voleurs

Senzo Meyiwa a trouvé la mort dimanche dans une fusillade à Vosloorus, un township à 20 km au sud de Johannesbourg. Les circonstances exactes du décès ne sont pas encore connues.

Le président Jacob Zuma s'est dit scandalisé: «Les mots ne peuvent pas exprimer le choc que ressent la nation pour cette perte».

Agé de 27 ans, le gardien de but des Orlando Pirates a été tué dimanche au domicile de sa compagne, Kelly Khumalo, chanteuse et actrice. Lors d'un incident comme il en survient quotidiennement en Afrique du Sud, il a tenté de s'interposer entre elle et des cambrioleurs et a été tué d'une seule balle dans la poitrine.

«Deux types sont entrés dans la maison et ont réclamé les téléphones portables, l'argent et les autres objets de valeur», a déclaré un responsable des services de sécurité régionaux, Sizakele Nkosi-Malubane. «Senzo a tenté de protéger Kelly car l'un des hommes pointait un pistolet dans sa direction.»

Un troisième homme était resté à l'extérieur. Ils se sont enfuis à pied après la fusillade. Les autres personnes présentes n'ont pas été blessées. Le président a demandé aux forces de police de ne négliger aucune piste pour retrouver les meurtriers du jeune homme.

Senzo Meyima avait endossé le rôle de capitaine des Bafana Bafana lors de leurs quatre derniers matches de qualification pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN).

Le choc dans le pays est d'autant plus ressenti que chacun, en Afrique du Sud, sait qu'il peut un jour être la victime d'un acte semblable. Les dernières statistiques officielles divulguées en septembre font état d'une recrudescence pour la deuxième année consécutive du nombre de meurtres, à près de 47 par jour, pour une population de 53 millions d'habitants. (ats)

Ton opinion