Actualisé 07.04.2018 à 05:07

Suisse

Le capot s'envole: 2000 fr. pour celui qui le retrouve

Deux Tessinois ont récemment acheté en France une auto ancienne. Mercredi, lors du transport vers le canton italophone, un bout de tôle s'est envolé sur l'autoroute entre Genève et Berne, sous le coup d'une rafale. Les propriétaires espèrent retrouver la pièce perdue.

de
sal/ofu
1 / 4
Tio.ch/20 minuti
Tio.ch/20 minuti
Tio.ch/20 minuti

Ça fait cher le bout de tôle, pourrait-on croire. Mais pour les deux Tessinois, qui sont prêts à débourser 2000 francs pour récupérer le capot d'une voiture ancienne, la pièce est bien plus qu'un simple bout de ferraille.

Afin de comprendre pourquoi, il faut revenir 63 années en arrière, plus précisément en 1955, écrivent nos collègues de Tio.ch/20 minuti. C'est à cette époque qu'un certain Enrico Verga, carrossier de Coldrerio (TI), construit un cabriolet deux places au design futuriste. La voiture a même participé à un concours d'élégance organisé en 1956 à Campione d'Italia, petite enclave italienne située non-loin de Lugano (TI).

Compartiments secrets

Au fil des ans, l'auto a changé de propriétaire et par conséquence aussi de couleur et de style. Mais outre les modifications esthétiques apportées au véhicule, certains changements étaient davantage d'ordre «pratique». Des compartiments secrets, s'ouvrant de manière électronique, ont ainsi été installés dans l'auto par un contrebandier en pièces automobiles. Le criminel avait finalement été interpellé en mai 1959 et sa voiture séquestrée à Arnéguy, une localité française située à la frontière espagnole. Depuis, l'auto était stockée dans un entrepôt de l'école des douanes de La Rochelle (F).

Or, il y a quelques semaines, les deux Tessinois sont parvenus à l'acheter lors d'une vente aux enchères organisée par les autorités françaises. Après avoir passé avec succès la douane à Bardonnex (GE), l'auto a poursuivi mercredi son chemin vers le Tessin en passant par Berne, Lucerne et finalement le Gothard. Mais un incident s'est produit sur l'autoroute entre Genève et Berne. Sous le coup d'une rafale, le capot du véhicule s'est envolé.

«Elle était restée intacte tout ce temps»

«Sur le coup, celui qui transportait la voiture ne s'est rendu compte de rien. C'est vrai qu'on pourrait faire refaire le capot, mais ça fait mal de se dire que la voiture est restée intacte tout ce temps et qu'elle a perdu cette pièce à quelques kilomètres de sa destination finale», raconte à nos confrère un des propriétaires de la voiture, un brin désillusionné. Voilà pourquoi il offre 2000 francs à celui qui retrouvera son capot.

Toute personne pensant avoir des informations sur l'endroit où pourrait se trouver le capot est priée de contacter la rédaction de Tio.ch/20 minuti via l'adresse e-mail suivante: cronaca@tio.ch

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!